Culture – Loisirs

Michel Galabru s'était produit à Vittel l'été dernier

Par Cédric Lieto, France Bleu Sud Lorraine lundi 4 janvier 2016 à 15:27

Michel Galabru a joué quasiment jusqu'au bout de sa vie
Michel Galabru a joué quasiment jusqu'au bout de sa vie © Maxppp - Maxppp

Le comédien Michel Galabru s'est éteint à l'âge de 93 ans. Celui qui restera à jamais un "Gendarme" a joué quasiment jusqu'au bout de sa vie. Il était encore dans les Vosges en juillet 2015. Le créateur du festival "Cure de théâtre" Patrick Jorge raconte.

Le public du festival "Cure de théâtre" à Vittel a donc eu la chance de voir Michel Galabru pour l'une des des dernières fois. Le comédien s'est éteint lundi 4 janvier à l'âge de 93 ans. Il avait arrêté la scène en novembre après une grosse fatigue et s'était donc produit en juillet dernier sur les planches du festival vosgien pour son spectacle autobiographique "Le Cancre".

Patrick Jorge, créateur du festival et fondateur de l'hôtel des Bons-Vivants, se souvient d'un Michel Galabru en "pleine forme" :

On a passé une soirée mémorable. Il ne voulait pas se coucher trop tard parce qu'il voulait se reposer un peu. On a fait venir Robert Hossein, Jean-Pierre Mocky, Daniel Prévost, Gabrielle Lazure, beaucoup d'amis à lui qu'il n'avait pas vus depuis un certain temps. Ca a été une très belle soirée. Il s'est couché à trois heures du matin avec tout le monde. On a probablement eu le dernier spectacle de Michel Galabru en pleine forme."

"On a passé une soirée mémorable" raconte Patrick Jorge

Pour Patrick Jorge, il y a un regret, celui de ne pas voir "Michel Galabru mourir sur scène, comme Molière".

Un monument

Avec la disparition de Michel Galabru, pour Patrick Jorge, c'est une page de l'histoire du cinéma qui se tourne :

C'est la fin d'une génération [...] Ils prenaient le temps de tourner et de vivre. Maintenant, vous tournez et vous ne vivez plus. C'est de pouvoir avoir un Ventura qui fait les pâtes le soir. Des gens qui prenaient le temps de rire mais qui étaient très sérieux et professionnels [...] Le cinéma a changé."

"C'est la fin d'une génération" pour Patrick Jorge

A LIRE AUSSI | Revivez la carrière de Michel Galabru en vidéo