Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Migennes veut créer une stèle en l’honneur de Johnny Hallyday

lundi 14 mai 2018 à 4:13 Par Delphine Martin, France Bleu Auxerre

La ville de Migennes, très fière d'avoir été la première à accueillir Johnny Halliday en concert, veut lui rendre hommage en faisant ériger une stèle. Pour la financer, la mairie a lancé une souscription sur Internet.

Le maire de Migennes, François Boucher, à l'emplacement de la future stèle dédiée à Johnny Hallyday.
Le maire de Migennes, François Boucher, à l'emplacement de la future stèle dédiée à Johnny Hallyday. © Radio France - Delphine Martin

Migennes, France

Entre Johnny Hallyday et Migennes, c’est une histoire ancienne. C’est dans cette cité cheminote que le jeune chanteur débutant, même pas 17 ans, a signé son premier contrat professionnel en avril 1960 au cabaret l’Escale. L’établissement est alors un haut lieu de la chanson. Il a vu quelques-uns des plus grands artistes français : de Charles Trenet à Jacques Brel et Charles Aznavour. Aujourd’hui encore, la salle de spectacles accueille une belle programmation.

Objectif : réunir 10.000 euros en quatre mois

Le conseil municipal veut donc installer une stèle pour immortaliser ce premier contrat. Elle sera installée derrière le cabaret, près du canal et du pont qui mène à la gare. Le projet, estimé à 25 000 euros, ne peut pas être financé entièrement par la ville. Elle a donc lancé un appel sur Internet, via la plateforme Collecticity dédiée au financement participatif des projets publics

L’idée est de réunir 10.000 euros au moins en quatre mois. "C’est le début, pour l’instant, il n’y a que 150 euros dans la cagnotte", reconnaît François Boucher, le maire, l’un des premiers contributeurs. Alors il lance un appel aux Migennois, aux Icaunais et au-delà, à tous les fans du chanteur : "Il faudrait que les gens se mobilisent. Ce serait bien d’avoir une stèle pour se souvenir de cet artiste qui a énormément compté pour beaucoup de générations. Je dis à chacun, "parlez du projet sur les réseaux sociaux, faites tourner et puis donnez ce que vous pouvez !" Le but c’est de participer", poursuit l’élu.

Les fans de Johnny déjà nombreux à Migennes

Après les visites guidées de l'Escale, après la chambre "Johnny" louée depuis 3 ans, après les verres à vin "Johnny premier contrat" mis en vente en éditions limitées cette année, cette future stèle doit permettre d'attirer encore plus de fans du chanteur. Et ils sont déjà nombreux depuis son décès. "On s’en rendait pas compte au départ, on s’en est surtout aperçu quand on a lancé nos verres collectors, qui se sont vendus comme des petits pains. Et puis les gens viennent aussi nombreux quand on fait les karaokés Johnny. C’est là qu’on voit qu’il y a vraiment une population qui vient spécialement pour la mémoire de Johnny", constate François Boucher, le maire de Migennes.

Les trésors d'Alain Vincent, l'historien du cabaret l'Escale : Johnny est très présent dans la mémoire du lieu. - Radio France
Les trésors d'Alain Vincent, l'historien du cabaret l'Escale : Johnny est très présent dans la mémoire du lieu. © Radio France - Lisa Guyenne

L’élu est d’ailleurs lui-même fan de "l’idole des jeunes" : "Moi je suis fan. J’écoutais, je chantais et pour vous faire une confidence, quand j’étais jeune, j’avais bricolé ma mobylette en chopper et j’avais fait une médaille avec une chaîne de scie, où l’on mettait le nom de Johnny dessus !"

Le "club des amis de l'escale" a déjà contribué au projet, à travers un don de 50 euros. "Dés son décès, en décembre, nous avions lancé l'idée de baptiser une ruelle du nom de Johnny. La petite rue par laquelle il était arrivé de la gare pour ce concert nous semblait toute indiquée", explique Alain Vincent, le président de l'association. "Une stèle, pourquoi pas mais il faut faire attention aux risques de vandalisme... car il y a quelques exemples, dans l'ouest de la France, de stèles en l'honneur de Johnny qui ont été dégradées. Il faudrait quelque chose de sobre et surtout quelque chose de solide", ajoute l'historien local, également membre de l'association "Johnny Premier Contrat".

Certains dénoncent quand même un honneur excessif

Selon François Boucher, ce monument serait un plus pour la ville et pour toute l’Yonne : "On a des atouts et souvent, on ne les mets pas en valeur. Notre but, à Migennes, c’est de capitaliser sur cet atout. C’est de dire aux gens : "venez à Migennes, il y a la stèle qui est là. Et puis vous pouvez visiter l’Escale et écouter un concert car c’est une salle toujours très vivante". Et puis après, ils iront à Chablis, à Auxerre ou à Joigny… cela permettra d’avoir un retentissement global sur tout le département".

Sauf que tout le monde n'est pas aussi enthousiaste. "Nous avons reçu un tract assez véhément pour dénoncer un honneur excessif, fait à un artiste qui a cherché, pendant toute sa vie, à éviter les impôt", rapporte Alain Vincent, président de l'association "Johnny Premier Contrat". Un point de vue que l'historien local ne partage pas nécessairement : "Nous, ce qui nous intéresse, c'est la musique et l'artiste avant tout. Pas sa vie privée", conclut le retraité.

Et bientôt : une rue "Johnny Hallyday"

En tout cas les artistes qui dessineront et réaliseront la stèle n'ont pas encore été choisis. La mairie attend d'avoir récolté l'argent pour lancer les appels à projet. Et si l’objectif des 10 000 euros n’est pas atteint, tous les contributeurs récupéreront leurs dons. Mais la mairie ne veut pas imaginer un tel scénario.

Et quoi qu'il arrive, la mairie de Migennes va continuer à honorer Johnny Hallyday. La rue qui passe devant l’Escale va bientôt porter son nom, de même que le parking du cabaret.