Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Mille participants pour le premier marathon des Côtes-du-Rhône

lundi 24 octobre 2016 à 12:14 Par Anne Domece, France Bleu Vaucluse

Plus de mille coureurs ont participé dimanche au tout premier marathon des Côtes-du-Rhône. Ils ont parcouru en petites foulées quarante-deux kilomètres au milieu des vignes, entre Vaucluse et Gard Rhodanien.

Première édition du marathon des Côtes-du-Rhône, dimanche
Première édition du marathon des Côtes-du-Rhône, dimanche © Maxppp - .

Avignon, France

Ils ont affronté la pluie, la fatigue, la fringale... et les crampes. Plus de mille coureurs ont participé dimanche au premier marathon des Côtes-du-Rhône, une épreuve inédite dans le département.

Le parcours de 42,195 kms a emmené les courageux d'Avignon à Roquemaure, en passant par Saint-Laurent-des-Arbres... pour un retour sur Avignon. Sur toute la boucle, les participants ont pu se ravitailler... et même goûter les produits du terroir.

2h43 pour le plus rapide

C'est Redouane Medjoub qui a franchi le premier la ligne d'arrivée. Il lui a fallu 2h43 pour boucler le marathon.

Nicolas et Aurore, eux, ont fait la course en amoureux. "On est sur les rotules, a glissé Nicolas à l'arrivée. Exténués, mais heureux d'être allés jusqu'au bout. Maintenant Aurore sait ce que c'est que de souffrir... Elle va pouvoir accoucher!"

Nicolas et Aurore ont fait le marathon en amoureux

Les moins rapides ont fini le parcours en plus de six heures. Jérémy Marillier, le reporter de France Bleu Vaucluse, termine avec un chrono très honorable : 5h28.