Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Mimos : Et si vous appreniez le mime ?

mercredi 27 juillet 2016 à 19:29 Par Pauline Ben Ali, France Bleu Périgord

Des entraînements sont proposés tous les matins au centre culturel de la Visitation durant le festival des arts du mime et du geste de Périgueux.

24 élèves ont assisté au stage découverte des arts du mime et du geste au centre culturel la Visitation de Périgueux.
24 élèves ont assisté au stage découverte des arts du mime et du geste au centre culturel la Visitation de Périgueux. © Radio France - Pauline Ben Ali

Périgueux, France

Tous les matins, des trainings sont proposés au centre culturel de la Visitation dans le cadre du festival Mimos du 25 au 30 juillet à Périgueux.

Mercredi matin, Luis Torréao, de la compagnie Hippocampe, anime le cours d'une heure et demi "On va défaire les pieds, défaire les jambes en pliant les genoux mais pas le bassin". La tête penchée, le corps désarticulé, les  élèves reproduisent les gestes du professeur "On commence par des choses très simples comme bouger son sacrum, ces petites vertèbres qui sont soudées en bas de la colonne vertébrale" explique l'artiste "Le mime c'est rendre visible, des choses invisibles".

Parmi les élèves, Nadine fait partie des plus expérimentées, elle est venue spécialement de Paris pour suivre les cours de Luis. Cela fait trois ans qu'elle suit ses entraînements sur Paris "On en redemande ! Le fait d'être capable de séparer chaque partie du corps, c'est magique"

Floréal, lui, n'a fait que quelques kilomètres pour assister au cours. Ce périgourdin se dit novice en la matière, il n'assiste qu'aux entraînements organisés pendant le festival, pour retrouver de la souplesse en l'espace de six jours "C'est un bon travail pour chauffer le corps, c'est vraiment super de sentir toutes ses articulations, tous ses muscles qui retrouvent leur élasticité...je ne suis pas encore bloqué dans une chaise roulante"  plaisante le périgourdin.

Cours complets

Si l'art du mime vous tente, malheureusement tous les stages sont complets jusqu'à la fin du festival, mais vous pouvez toujours tenter de vous présenter au centre culturel de la Visitation 5 rue Littré à Périgueux, au cas où une place se libère.