Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Miss Auvergne : une candidate cantalienne recalée pour ses formes

Amandine Billoux devait être la treizième candidate à défiler le 18 octobre prochain à Montluçon (Allier) pour la cérémonie de Miss Auvergne 2019. Pourtant, elle ne sera pas là. La cause ? Ses rondeurs.

La cantalienne Amandine Billoux ne comprend pas son éviction du concours de Miss Auvergne
La cantalienne Amandine Billoux ne comprend pas son éviction du concours de Miss Auvergne - © Amandine Billoux (instagram)

Clermont-Ferrand, France

Douze candidates seront en lice le vendredi 18 Octobre pour l'élection de Miss Auvergne 2019 au Parc des Expositions de Montluçon. Mais elles auraient pu être 13... Amandine Billoux est la seule candidate qui n'a pas été retenue lors de la journée de préparation samedi 28 septembre. En effet, le lendemain, la jeune Cantalienne reçoit un mail lui annonçant sa non participation à la cérémonie régionale. 

Une taille 42 qui pose problème

Amandine, 24 ans, est encore dans l'incompréhension la plus totale, et pourtant, elle connait les raisons de son éviction : "On m'a fait comprendre que comparé aux autres filles, je passerai pour un boudin". Les critères pour participer aux cérémonies de Miss sont nombreux et très stricts. Mais que ce soit pour des concours départementaux ou régionaux, ces critères sont les mêmes. 

Si ce n'est pas à cause de mon poids, c'est pour quelles raisons ? 

Les candidates ne doivent pas avoir de piercing, ni de tatouage. Elle ne doivent pas mesurer moins d'1m70. "La liste est longue, il y a plusieurs critères. En ce qui me concerne, je fais 1m79 et je n'ai pas de tatouage. J'ai un piercing, mais d'autres filles ont été prises alors qu'elles en portaient un aussi. Si ce n'est pas à cause de mon poids, c'est pour quelles raisons ?", s’interroge la jeune Cantalienne. 

Amandine Billoux, première dauphine, à droite de Tatiana Ducournau élue Miss Volcans d'Auvergne. - Radio France
Amandine Billoux, première dauphine, à droite de Tatiana Ducournau élue Miss Volcans d'Auvergne. © Radio France - Instagram @amandine_billoux

Ils m'ont recalée pour un critère inexistant, mais surtout, ils ont recalé le Cantal

L'organisatrice et membre du comité de Miss Haute Loire - Cantal, Laïla Malhomme, déplore cette injustice "À Brioude, quand elle est élue 1ère Dauphine de Miss Volcans d'Auvergne le 25 mai dernier, elle pesait 8 kilos de plus. Les personnes qui ont voté pour elle l'ont vue en maillot de bain, en robe de soirée. Les spectateurs ne jugent pas son poids, mais ils jugent la personne qu'elle est." Au-delà de l'injustice ressentie par Amandine, elle regrette surtout l'absence de représentante du Cantal : "Ils m'ont recalée pour un critère inexistant mais surtout _ils ont recalé le Cantal_..."

Des organisateurs qui n'ont pas à se justifier

Depuis cette éviction, Amandine reçoit des centaines de messages de soutien sur les réseaux sociaux. Alerté, Jean-Jacques Sabourin, Délégué Centre Val de Loire et Auvergne pour Miss France, s'explique : "les candidates étaient au courant en signant le règlement. _Elles pouvaient être éliminées sans recevoir d'explications. Des votes ont été fait, c'est un concours d'élégance, le jury n'a pas à se justifier."Il ajoute :"Il ne faut pas oublier qu'il y a plusieurs critères à respecter_ et des tests d'évaluation à réussir comme un test de culture générale par exemple."

Choix de la station

France Bleu