Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Moins de monde pour la 14ème édition du festival du Cabaret Vert de Charleville Mézières

lundi 27 août 2018 à 10:58 Par Annelaure Labalette, France Bleu Champagne-Ardenne

La 14ème édition du Cabaret Vert de Charleville-Mézières a fermé ses portes dimanche. Cette année 94.000 festivaliers se sont déplacés durant les 4 jours de festivités. C'est 4000 de moins que l'année dernière. Une baisse due à l'annulation des concerts de Booba et Stephan Eicher.

Le public au festival du Cabaret Vert au square Bayard à Charleville Mézières
Le public au festival du Cabaret Vert au square Bayard à Charleville Mézières © Maxppp - AURELIEN LAUDY

Charleville-Mézières, France

Le festival du Cabaret Vert de Charleville-Mézières a refermé ses portes dimanche 26 Août après 4 jours de festivités. Pour cette édition 2018, la 14ème, 94.000 festivaliers sont venus dans les Ardennes. C'est 4000 personnes de moins que l'année dernière mais pour Julien Sauvage, le directeur du festival, "Il n'y a vraiment rien de grave, même si on aurait préféré faire autant que l'année dernière, c'est à dire 98.000 personnes". 

Cette baisse s'explique principalement par l'annulation de deux concerts. D'abord celui du rappeur Booba , libéré de prison la veille du début du festival. Et puis l'annulation du concert de Stephan Eicher, pour des raisons de santé. 

Mais pour Julien Sauvage, les chiffres de fréquentation ne sont pas si importants que cela car sa réputation n'est plus à faire.

Interview de Julien Sauvage, directeur du festival du Cabaret Vert

Le public devant un concert au festival du Cabaret Vert - Maxppp
Le public devant un concert au festival du Cabaret Vert © Maxppp - AURELIEN LAUDY

Quel avenir pour le Cabaret vert?

Le festival est indépendant depuis sa création mais aujourd'hui, pour de nombreuses manifestations,  la tendance relève plutôt d'un passage au privé. Julien Sauvage explique que "le Cabaret Vert est sous forme associative et qu'il est peut être difficile de tout chambouler. En tout cas, _il y a une vraie question sur le modèle économique du festival_".

Et ça passe par la création d'autres projets . Pour Julien Sauvage "ça passe par la création d'un tiers-lieu: un endroit qui est vraiment un lieu de quartier et _qui saura associer économie, tourisme et culture_, bref, un lieu de vie pour les habitants et les festivaliers".