Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Mont-de-Marsan : il n'y aura pas de "Fausse Madeleine" annoncent les restaurateurs

-
Par , France Bleu Gascogne

L'association montoise des cafetiers, hôteliers et restaurateurs l'assure : la "fausse madeleine" n'aura pas lieu. Début juillet, certains restaurateurs voulaient organiser une semaine festive, en bleu et blanc, dans leurs établissements. Finalement, tout est annulé.

le foulard bleu des Fêtes de la Madeleine à Mont-de-Marsan
le foulard bleu des Fêtes de la Madeleine à Mont-de-Marsan © Radio France - Frédéric Fleurot

"Ceci n'est pas une Madeleine" n'aura finalement pas lieu. L'association montoise des cafetiers, hôteliers, restaurateurs l'annonce ce jeudi : la "fausse madeleine" n'existera pas du 22 au 26 juillet, il s'agira d'une semaine totalement classique. L'association rectifie le tir : ils craignaient trop de débordements avec l'annonce de cette semaine festive, ils l'assurent donc ce jeudi : rien de particulier ne sera organisé.

3 restaurateurs avaient lancé l'idée d'une "fausse madeleine"

Début juillet, trois restaurateurs proposaient de créer une semaine festive appelée "Ceci n'est pas une madeleine". Ils voulaient proposer aux clients de venir au restaurant en bleu et blanc, profiter de concerts, avec des repas servis non-stop... Des événements qui devaient rester au sein des établissements, dans le respect des gestes barrière.

Finalement, l'association et la préfecture se sont rencontrées mardi et se sont accordées pour dire que rien n'aura lieu.

Les restaurateurs rectifient le tir

L'annonce de cette fausse madeleine a fait le tour des réseaux sociaux. Entre ceux qui voulaient en profiter pour faire la fête, et ceux qui trouvaient l'événement complètement irresponsable en pleine période de covid, "Ceci n'est pas une Madeleine" a créé le flou dans la tête des Montois et des internautes.

L'association montoise CHR rectifie le tir : il n'y aura aucun événement particulier. Mohamed Chohra, le président de l'association des restaurateurs, et Audrey Cazot, la vice-présidente, l'assurent : les restaurants doivent respecter les règles d'hygiène, et rien de particulier ne sera organisé. Cette dernière faisait partie des trois restaurateurs qui souhaitaient organiser "Ceci n'est pas une Madeleine".

Une semaine plus surveillée qu'à la normale

Mohamed Chohra, le président de l'association, prévient que les contrôles seront renforcés : "Il y aura des vigiles à l'entrée des établissements", pour éviter les débordements. "Je pense qu'à partir maintenant les autorités mettront en place un dispositif de sécurité. Il y a des règles, il faut les respecter."

On préfère faire un petit chiffre d'affaire, plutôt qu'être fermés

Pour lui, cela ne vaut pas le coup de prendre le risque. Il vaut mieux tout annuler, que de risquer une nouvelle fermeture : "On veut préserver ce qu'on a actuellement. Perdre la totalité, on ne peut pourra pas y résister une seconde fois. On préfère faire un petit chiffre d'affaire que être fermés."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess