Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs DOSSIER : Fêtes de la Madeleine 2017

Mont-de-Marsan : Johnny ne voit pas les fêtes de la Madeleine, il les ressent

samedi 22 juillet 2017 à 20:16 Par François-Pierre Noël, France Bleu Gascogne

Johnny a 37 ans et il est aveugle depuis l'âge de 14 ans. Il habite dans le centre de la France, le trentenaire participe à sa seconde Madeleine. Équipé de son bâton et de sa sœur pour se guider, elle lui décrit les choses à voir et lui, il ressent l'ambiance festayre de la Madeleine.

Johnny est aveugle, il participe à sa seconde Madeleine à Mont de Marsan.
Johnny est aveugle, il participe à sa seconde Madeleine à Mont de Marsan. -

Mont-de-Marsan, France

L'an dernier, Johnny a vécu sa première Madeleine. Le trentenaire est aveugle depuis 23 ans, il profite des fêtes différemment, Johnny ne voit pas les décorations bleues et blanches mais ça ne l'empêche pas de participer à l'ambiance féria. Marcher dans la rue, éviter les obstacles, tout ça ce n'est pas simple pendant la Madeleine : " Aux premiers abords, ça fait peur avec la musique très forte, l'ambiance et les câbles qui traînent par terre mais on s'habitue vite "_

En étant aveugle, il ressent plus de choses pendant les fêtes

Accompagné de sa sœur, Aurélie, qui suit le moindre de ses faits et gestes. Johnny se balade surtout du côté des manèges pour faire plaisir à son neveu de 5 ans. Les fêtes de la Madeleine il ne l'imagine pas dans son esprit. Avec les sons que le trentenaire entend, il comprend ce qu'il se passe et ressent l'esprit festayre de la Madeleine : " Les voyants pensent toujours qu'il faut que l'on s'imagine ce que l'on ne voit pas, c'est faux. Je me repère par rapport à ce que j'entends, un enfant qui crie de joie ou qui pleure parce que le manège s'arrête, c'est ça mes fêtes de Mont-de-Marsan"

Ce qu'il préfère pendant les fêtes : le feu d'artifice

Pendant la Madeleine, il marche, s'amuse sur certains manèges et essaye de comprendre certaines odeurs qu'il sent. Sa soeur, Aurélie lui explique tout ça. L'an dernier, ce qui a marqué Johnny, c'était le feu d'artifice de clôture. C'est à ce moment là où il a ressenti le plus d'émotions, avec les cris des spectateurs et l'impact des explosions des feux d'artifices dans le ciel. Un moment "énorme" selon lui. Il a prévu d'y retourner cette année.