Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture - Loisirs

Mont-de-Marsan : trois élevages dévoilés pour la Madeleine lors d'une première réunion avec des aficionados

-
Par , France Bleu Gascogne

On connaît trois des ganaderias présentes pour la prochaine Madeleine à Mont-de-Marsan. Il s'agit d'Alcurrucén, Pedraza de Yeltès et Cuadri Vides. L'annonce a été faite ce jeudi soir à l'occasion d'une réunion ouverte à tous les aficionados. Une nouveauté, après le fiasco de la feria de juillet.

Environ 150 personnes sont venues écouter écouter et interroger la commission taurine de Mont-de-Marsan
Environ 150 personnes sont venues écouter écouter et interroger la commission taurine de Mont-de-Marsan © Radio France - Valérie Mosnier

Mont-de-Marsan, France

C'était une première. La première réunion plénière de l'afición montoise ce jeudi soir salle Georges Brasses, dans le quartier du Peyrouat à Mont-de-Marsan. La commission taurine et les prestataires Jean-Baptiste Jalabert et Alain Lartigue ont présenté les contours de la feria 2020 aux aficionados du Plumaçon. 

Trois ganaderias ont été annoncées : Alcurrucén, Pedraza de Yeltes et Celestino Cuadri Vides. Lors de la présentation, le président de la commission taurine, Christophe Andiné a insisté sur l'équilibre de la féria 2020 avec des corridas "toristes", axées sur des élevages connus pour leur agressivité et des corridas dite "toreristes" avec des élevages au caractère plus fiable, appréciés spécialement par les figuras, des toreros réputés. Cet équilibre sera complété par une corrida qualifiée de "médiane".

Comme les années précédentes, la Madeleine 2020 proposera six corridas, dont une portugaise, une novillada piquée et une novillada non piquée. 

Celestino Cuadri Vides (corrida toriste)

Ce sera le grand retour après 24 ans d’absence. Tous les aficionados, présents le 20 juillet 1995 au Plumaçon, se souviennent encore de ce combat épique entre Joselito et Brujo n°42. Il va devenir un des moments mémorable de l’histoire de la plaza montoise. Le Légendaire ganadero Fernando Cuadri, et depuis le printemps dernier ces neveux, élèvent ces toros issues d'une alchimie d’encastes (Santa Coloma, Urcola, Parladé) dont seule la famille Cuadri Vides en a le secret. 

Pedraza de Yeltes (corrida médiane)

C’est certainement la ganaderia la plus régulière de ces dix dernières temporadas en France. La preuve, les prix et trophées innombrables qu’ont récolté Luis et José Ignacio Uranga romantiques ganaderos basques de San Sebastian.  Ils se lancent dans l’aventure en 2006 aidés par José Ignacio Sánchez ancien matador et aussi directeur de l’école taurine de Salamanca. Élevés en plein Campo Charro ces toros sont issus de l’encaste Domecq et plus précisément de Aldeanueva pensé par le mythique           "magicien" El Raboso. Celui-ci a su créer un toro très imposant de part son squelette, d’armures très développées et surtout un combattant très complet. Le Plumaçon accueillera ce fer pour la première fois.

Alcurrucén (corrida toreriste)

De nombreux grands toreros doivent à cette ganaderia leurs plus grands triomphes de leur carrière (Manzanares père, Sébastien Castella, Alejandro Talavante, Diego Urdiales…). Madrid et Bilbao sont les deux plazas qui ont consacré au plus haut niveau la famille Lozano en tant que ganaderos. Depuis 1982 cette grande dynastie taurine mène, sous le fer Alcurrucén, du bétail d’origine Carlos Nuñez bien connue pour ces magnifiques toros fin de corpulence, très bien armés procurant souvent des faenas intenses grâce à leur caractère piquant et parfois complexe.

 On a besoin de vous

Après le fiasco des dernières corridas au Plumaçon en juillet, dont celle des Victorino Martin le dimanche, la commission taurine montoise se retrouve avec un nouveau président, Christophe Andiné. Gersois, mais Montois depuis 22 ans, ancien membre de la commission taurine de Vic-Fezensac, il est entouré "d'anciens", mais aussi, fait nouveau, de deux représentants des penas. 

C'est donc toute la commission qui s'est retrouvée pour la première fois ce jeudi soir face à des aficionados avides de questions : prix des places, attractivité pour les jeunes, poids des toros, flyer pour détailler les cuadrillas, débarquement des animaux, etc... Pendant 1h30, la commission a tenté de répondre aux questions, a pris des notes. "On a besoin de vous" ont répété à plusieurs reprises Christophe Andiné et le maire de Mont-de-Marsan, Charles Dayot. 

Un message qui semble avoir été compris auprès du public du Plumaçon. A n'en pas douter, beaucoup devraient être là le 29 janvier prochain pour les vœux de la commission taurine. A cette occasion, devrait être dévoilé le reste des élevages. Les cartels , eux, seront dévoilés le 4 avril

Les Fêtes de la Madeleine auront lieu du 22 au 26 juillet 2020. 

Salle comble pour cette première réunion d'aficionados à Mont-de-Marsan  - Radio France
Salle comble pour cette première réunion d'aficionados à Mont-de-Marsan © Radio France - Valérie Mosnier
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu