Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture - Loisirs

Mont-Saint-Michel : les touristes sont mal accueillis, selon deux rapports

L'accueil des touristes au Mont-Saint-Michel est épinglé par deux rapports dévoilés ce lundi. Parmi les dysfonctionnements, des "navettes surchargées", des routes "régulièrement encombrées" et la qualité des prestations offertes par les commerçants "fréquemment décriée".

Le Mont-Saint-Michel attire chaque année deux millions de visiteurs.
Le Mont-Saint-Michel attire chaque année deux millions de visiteurs. © Maxppp - Thomas Brégardis

C'est un comble : les touristes sont mal accueillis au Mont-Saint-Michel, qui est pourtant la première destination touristique en France après Paris. C'est ce que pointent du doigt deux rapports, l'un de la chambre régionale des comptes et l'autre du conseil économique et social régional de Normandie. 

Navettes bondées et routes encombrées

Le conseil évoque notamment des "navettes surchargées", des "axes routiers régulièrement encombrés" et une "qualité des prestations offertes par les commerçants du Mont (restaurants, hébergements, boutiques de souvenirs, musées privés) fréquemment décriée". Le rapport ne mâche pas ses mots : "la qualité de la prestation offerte n'est pas à la hauteur de la renommée mondiale du site".  

Ces conclusions n'étonnent pas David Nicolas, président de la communauté d'agglomération Mont-Saint-Michel Normandie. "Le rétablissement du caractère maritime du Mont était un projet d'aménagement, mais n'avait pas de composante touristique", explique l'élu, "Maintenant que ce rétablissement du caractère maritime est là, il faut vraiment qu'on pense la mise en tourisme de manière qualitative. A nous de faire la montée en gamme."

Des pistes d'amélioration

David Nicolas évoque des pistes, comme un service de bagages pour les touristes qui viennent plusieurs jours au Mont-Saint-Michel. "Il faut aussi que la gestion du site soit unifiée, entre les opérateurs privés, les collectivités locales et le centre des monuments nationaux. Il y a trop de personnes qui gravitent autour du Mont et qui ne travaillent pas ensemble", ajoute le président de la communauté d'agglomération. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu