Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture - Loisirs

Morbihan : Belle-île, une destination à voir en 2020 selon le New-York Times

-
Par , France Bleu Armorique, France Bleu Breizh Izel

Le prestigieux journal américain vient de publier sa liste des 52 destinations à voir cette année. Aux côtés de Paris, Washington ou des îles Vierges britanniques, on trouve l'île de Belle-île dans le Golfe du Morbihan. Un beau coup de projecteur.

La citadelle du Palaius sur l'île de Belle-île-en-mer.
La citadelle du Palaius sur l'île de Belle-île-en-mer. © Maxppp - Marc Ollivier

Le Palais, France

C'est devenu une tradition et un petit événement attendu par les amateurs de voyage en début d'année. Le célèbre journal américain The New York Times a publié ce jeudi 9 janvier la liste des 52 destinations à découvrir en 2020. Washington figure en tête des villes à découvrir dans le courant de l'année. On trouve aussi Paris, Tokyo, Cracovie ou des destinations plus exotiques comme La Paz, Kuala Lumpur ou Les Bahamas. A la 45e place de ce classement, les journalistes ont placé Belle-Île-en-mer.

Restaurants, hôtels et sentiers de randonnée

Un joli coup de projecteur pour l'île morbihannaise "à l'aube d'une nouvelle vague de popularité" selon le New York Times. "L'une des destinations les plus vertes et les plus vierges de France a récemment vu l'ouverture d'excellents restaurants locavores et d'hôtels élégamment rénovés." Les journalistes évoquent le restaurant AO et l'hôtel du phare.

Pour les Américains, Belle-île représente "un refuge privilégié de la fin du XIXe siècle pour des artistes comme Claude Monet, qui a fait de ses plages spectaculaires le sujet de nombreuses peintures, et l'actrice Sarah Bernhardt, qui a créé une maison d'été à partir d'un fort en pierre désaffecté à la Pointe des Poulains." Le journal évoque enfin la belle tenue des sentiers de randonnée pédestre.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu