Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Culture – Loisirs

Morbihan : la Glacière d'Etel sélectionnée pour le loto du patrimoine de Stéphane Bern

dimanche 10 mars 2019 à 8:49 Par Benjamin Fontaine, France Bleu Armorique et France Bleu Breizh Izel

Le site municipal figure dans la liste des 18 monuments sélectionnés pour participer à la seconde édition du loto du patrimoine. Le tirage au sort aura lieu le 14 juillet.

La glacière municipale d'Etel.
La glacière municipale d'Etel. © Maxppp - PhotoPQR

Étel, France

La deuxième édition de la mission pour la sauvegarde du patrimoine en péril est lancée. Cette année encore, 18 sites ont été sélectionnés partout en France pour bénéficier d'un soutien financier grâce au Loto du Patrimoine organisé par la Française des jeux et la mise en vente de tickets à gratter à partir du mois de septembre.

Un futur musée de l'histoire de la pêche

Parmi les sites sélectionnés par la mission confiée à Stéphane Bern, on trouve notamment la Glacière d'Etel dans le Morbihan. Construite en 1946, cette glacière est située au cœur de l'ancien quartier maritime. On y a fabriqué jusqu'à 70 tonnes de glace par jour au plus fort de son activité pour conserver les thons dans les bateaux. Désaffectée depuis 1972, la glacière est "témoin d'une architecture industrielle d'après-guerre et de l'époque de la grande pêche en Bretagne" indique le communiqué de la Mission Patrimoine.

La municipalité d'Etel souhaite aujourd'hui reconvertir le site en musée dédié à l'histoire des thoniers. La Glacière devrait aussi accueillir l'office de tourisme. Il faudra pour cela engager de lourds travaux d'étanchéité et de restauration de la structure en béton. Le coût du projet serait estimé à près de deux millions d'euros.