Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Mort annoncée du festival 1001 Scènes de Oiron

-
Par , France Bleu Poitou, France Bleu
Oiron, France

Après l'annulation des Nuits Romanes, c'est un nouveau coup dur pour la culture en Poitou. La 27ème édition de 1001 Scènes ce festival amateur de danse, théâtre, ou encore de musique n'aura sans doute jamais lieu car la région a décidé de ne pas renouveler sa subvention.

Le festival de Oiron dans la cour du château
Le festival de Oiron dans la cour du château © Maxppp - Maxpp

Le festival 1001 Scènes devait se tenir le 5 juin prochain dans la petite commune de Oiron située près de Thouars. Un événement organisé par la Ligue de l'Enseignement, la commune et le château d'Oiron. Sauf que la région a décidé de ne pas renouveler sa subvention. Et cette subvention représente 75% du budget du festival. Autant dire que sans cet argent la tenue de cet événement est impossible.

" C'est une grosse déception dans la commune" 

Alors à Oiron commune de 1000 habitants c'est la douche froide. Car ce festival qui existe depuis plus d'un quart de siècle était devenu une véritable institution. Christiane Babin la maire de Oiron ne cache pas sa déception :  "C'est une grosse déception 1001 scènes , c'était 10.000 à 15.000 spectateurs chaque année. C'était un événement très important pour la commune et pour tout le territoire"

La réaction de Christiane Babin la maire d'Oiron

"Nous devons faire 4, 8 millions d'euros d'économies" 

De son côté la région explique qu'elle n'a  pas d'autres choix, il faut faire des économies. Eric Correia délégué régional à l'économie créative, l'innovation et aux droits culturels à la région Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes " Nous devons faire 4,8 millions d'euros d'économies. La suppression des Nuits Romanes nous a permis de récupérer 3,5 millions d'euros, nous devons encore trouver 1,3 millions d'euros" .

La réaction d'Eric Correia délégué régional

Et l'avenir culturel en Poitou risque encore un peu plus de s'assombrir. Car après les Nuits Romanes et 1001 Scènes, la région pourrait supprimer ses subventions à d'autres événements.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess