Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs DOSSIER : 75e anniversaire du Débarquement

Mort d'Édouard Podyma, dernier vétéran polonais de la Bataille de Normandie

vendredi 28 décembre 2018 à 16:43 - Mis à jour le vendredi 28 décembre 2018 à 17:25 Par Bénédicte Courret et La rédaction, France Bleu Normandie (Calvados - Orne) et France Bleu Cotentin

Il était le seul survivant de la 1ère division blindée polonaise engagée dans la Bataille de Normandie en août 1944. Edouard Podyma s'est éteint dans la nuit de jeudi à vendredi à l'âge de 96 ans.

Édouard Podyma s'est éteint à l'âge de 96 ans. A 22 ans, il avait combattu avec la 1ère division blondée polonaise sur la colline de Montormel dans l'Orne.
Édouard Podyma s'est éteint à l'âge de 96 ans. A 22 ans, il avait combattu avec la 1ère division blondée polonaise sur la colline de Montormel dans l'Orne. - Photos transmises par le Mémorial de Montormel (auteur : J. Wiacek)

Gouvix, France

Édouard Podyma avait passé la plus grande partie de sa vie dans le Calvados, à Gouvix. Le vétéran polonais avait 17 ans et il vivait avec sa famille dans le Calvados quand il a rejoint la première division blindée polonaise. Il est mort à 96 ans dans la nuit ce vendredi 28 décembre 2018 a annoncé le mémorial de Montormel. Avec la 1ère DB, il a participé à la Bataille de Normandie et aux combats décisifs de la poche de Falaise-Chambois, deux mois après le Débarquement

La terrible Bataille de Chambois

Le 19 août 1944, les Polonais font la jonction avec les Américains à Chambois, près d'Argentan dans l'Orne. La fameuse poche de Falaise est fermée. 150.000 Allemands sont pris au piège. Edouard Podyma était pilote de char.

C'était une guerre sauvage

France Bleu Normandie avait rencontré le vétéran à l'occasion des commémorations du 70e anniversaire du Débarquement. Il nous avait alors décrit ces combats d'une violence inouïe.

Édouard Podyma, racontait souvent cette bataille épique. Dans les écoles notamment. Pas pour glorifier la guerre, disait-il, mais pour montrer ce qu'elle est. Édouard Podyma avait été fait chevalier de la Légion d'honneur en 2010. En 2016, son village, Gouvix, au sud de Caen, avait rebaptisé une place à son nom.