Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs DOSSIER : Mort de Dick Rivers

Mort de Dick Rivers : un rockeur poitevin inconsolable reprend les classiques du chanteur

-
Par , France Bleu Poitou

Légende des années 60, Dick Rivers est décédé ce mercredi, le jour de ses 74 ans des suites d'un cancer. Déjà inconsolable depuis la mort de Johnny Halliday, Lou, rockeur du Poitou, rend hommage en chansons au leader des Chats sauvages.

Dick Rivers lors du 15eme festival de country music de Mirande (Gers)
Dick Rivers lors du 15eme festival de country music de Mirande (Gers) © Maxppp - Sébastien Lapeyrere

Poitiers, France

Comme son idole à la banane noire gominée, Lou n'oublie jamais de passer un coup de brillantine sur ses cheveux aujourd'hui poivre et sel. Chanteur de rock depuis ses 16 ans, ce Poitevin confie avoir été "bouleversé" par la disparition de Dick Rivers. 

"Il ne reste plus grand monde, déjà que Jo est parti, on devient vraiment orphelin. Dick fait partie des monuments de la chanson française. Je suis très touché par son décès, mais je m'y attendais un peu, quand tu fais du rock'n roll tu ne finis jamais centenaire !" 

"Dick, j'avais eu l'occasion de boire un coup avec lui à Disney Land Paris dans les années 90." Sa guitare, Lou l'a promenée des couloirs du métro parisien jusqu'aux bars de Memphis et Nashville, dans les traces des bottes de cow-boy laissées par l'ancien leader des Chats Sauvages. 

"Dick Rivers, son vrai nom c'est Hervé Forneri. Un jour, il avait vu Loving You avec Elvis, et dans le film, Presley s'appelle Deke Rivers, Hervé a choisi ce pseudonyme, c'était un grand fan du King. Il a repris tellement de standards de l'époque, de Gene Vincent, et les autres, la France perd un grand monsieur"