Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Mort de Mady Mesplé : de nombreuses personnalités réagissent à la mort de la chanteuse

-
Par , France Bleu Occitanie, France Bleu

Mady Mesplé, cantatrice toulousaine, s'est éteinte samedi 30 mai à l'âge de 89 ans. Elle avait réussi à concilier succès populaire et reconnaissance de ses pairs : de nombreuses personnalités, institutions et anonymes lui rendent hommage.

Le 21 Avril 2015 , Mady Mesplé recoit la légion d'honneur dans la salle des Illustres à Toulouse où elle est née © Maxppp - Thierry Bordas
Le 21 Avril 2015 , Mady Mesplé recoit la légion d'honneur dans la salle des Illustres à Toulouse où elle est née © Maxppp - Thierry Bordas

Elle était une cantatrice soprano connue à la fois pour ses interprétations d'opéra, d'opérette, de musique contemporaine : Mady Mesplé s'est éteinte  à 89 ans, samedi 30 mai, après un long combat contre la maladie de Parkinson. Cette Toulousaine a marqué l'histoire de son domaine en se montrant résolument moderne, passant de la scène de l'opéra à la télévision sans difficulté. Les hommages défilent depuis l'annonce de son décès. 

"Je me sens orpheline. Elle avait une voix divine, sans équivalents." Veronica Antonelli, chanteuse lyrique toulousaine

Veronica Antonelli a été l'élève de Mady Mesplé, elle lui a donné des leçons entre 2006 et 2011. les deux femmes sont ensuite resté en contact, très liées. "C'était une travailleuse, au départ elle était pianiste, elle a découvert cette voix typique, sans équivalents dans ses suraigus. Elle reste une référence mondiale sur les airs qu'elle a chanté (L'air des clochettes, dans Lakmé, air de Gilda dans Rigoletto). Elle racontait qu'elle n'arrivait pas à dormir parfois, lorsqu'elle devait chanter L'air de la reine de la nuit (La flûte enchantée)".

"Mady Mesplé a su oser"  : "elle a chanté du contemporain, elle a eu l'audace de travailler à la télévision avec Jacques Martin, à l'époque ça ne se faisait pas, les divas elles étaient dans les théâtres". "Elle s'est fait connaître du grand public avec ses airs d'opérette : elle y excellait aussi, avec toute cette joie de vivre. "En résumé Mady Mesplé a démocratisé l'art lyrique, pour cela, on doit la remercier".

Toulouse dans la peau et carrière internationale

Toujours selon Veronica Antonelli, Mady Mesplé aimait "la beauté des briques rouges, la gentillesse des gens qui parfois l'arrêtaient dans la rue. "Elle aimait la chaleur de vivre, c'était son petit nid. C'était une bonne vivante, je veux m'en rappeler comme ça, je ne sais pas comment elle faisait pour manger autant, elle était toute fine, mais elle aimait les bonnes choses, le bon vin"

Le directeur artistique du théâtre du Capitole, Christophe Ghristi a rendu hommage dès hier soir à celle qui habitait à deux pas du théâtre. "C'est une carrière internationale, elle adorait l'opérette, elle a voulu faire tous les répertoires, beaucoup de compositeurs ont écrit pour elle, cette voix cristaline, c'est une carrière d'une grande plénitude".

Le maire de Toulouse Jean-Luc Moudenc a d'ailleurs tenu à saluer la mémoire de la cantatrice.

Des toulousains ont également rendu un hommage sur Twitter.

Des hommages de personnalités nationales et du monde de l'opéra

Le président du centre national de la musique

Le ministre de la culture

Le directeur de France Musique

Des hommages plus anonymes, venus du monde entier

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu