Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Via Mosel' : le projet touristique qui relie les perles de la Moselle

Le Groupement européen d’intérêts économiques Terroirs Moselle, basé au Luxembourg, lance un grand projet d'œnotourisme transfrontalier pour mieux faire connaitre les vins, les paysages et l'architecture des sites où serpente la Moselle.

Vue sur Contz-les-Bains, à la frontière luxembourgeoise
Vue sur Contz-les-Bains, à la frontière luxembourgeoise © Maxppp - Pierre Heckler

Route des Vins d'Alsace, route des Grands Crus de Bourgogne : l'œnotourisme est très développe dans de nombreuses régions viticoles françaises, mais il est encore assez discret tout au long de la rivière Moselle, pourtant bordée de Toul à Coblence de très beaux vignobles et villages viticoles.  Cela pourrait changer avec l'arrivée de Via Mosel' : un projet de tourisme transfrontalier autour des vins, des paysages et de l'architecture qui borde le cours d'eau, de Toul à Coblence en Allemagne, en passant par le pays messin et le Luxembourg. 

Offre globale

L'initiative est portée par le Groupement européen d’intérêts économiques (GEIE) Terroirs Moselle, basé au Luxembourg. L'idée est de fédérer les acteurs par delà les frontières, et d'apporter la première offre globale en la matière aux touristes avides de découvrir les richesses qui entourent la Moselle. "Chaque pays fait sa communication, ce qui est très bien" explique Ségolène Charvet, responsable du GEIE, "mais pour le visiteurs qui, grâce à l'espace Schengen, peut sauter les frontières comme il le souhaite, il manquait une offre pour s'aventurer d'un pays à l'autre en ayant de l'information sans forcément devoir changer à chaque fois d'office de tourisme."

Une première sélection 

Ainsi, Via Mosel' proposera des brochures, un site internet, des visites guidées... 60 domaines et 36 villages français, luxembourgeois et allemands (en Lorraine, 13 villages et 3 domaines) ont d'ores et déjà été retenu pour débuter cette nouvelle aventure. On y trouve par exemple le village de Lucey, dans le Toulois, ou le domaine les Béliers à Ancy-Dornot, où la propriétaire, Eve Maurice a édifié un bâtiment tout neuf, à la fois cave, salle de dégustation et chambre d'hôtes :"La Moselle française, comme le Côte de Toul, sont des vignobles qui renaissent et qui offrent une nature très présente, un paysage complètement différent de ce qu'on va trouver sur le reste de la vallée."  

Pour afficher ce contenu Facebook, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

La première sélection, désignée par un jury d'experts, n'est pas figée et l'offre à vocation à s'étoffer. Le choix est encore large, car les vignobles sur les trois pays s'étendent sur 10.000 hectares avec 3500 domaines. Il n'y a pour l'instant pas de centre, de musée ou de vinothèque entièrement dédié. Le projet se voit plutôt comme un collier de perles à découvrir au gré des flots de la Moselle.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess