Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Mouss de Zebda : "BigFlo et Oli nous appellent Tontons"

-
Par , France Bleu Occitanie

BigFlo et Oli se produisent au Stadium de Toulouse ce vendredi et samedi. Les deux frères sont souvent comparés à leurs aînés toulousains, Zebda, avec lesquels ils partagent de nombreux points communs dont surtout cet attachement profond à la Ville Rose et leur socle, la fraternité.

Mouss est actuellement en concert et en préparation d'album avec son frère Hakim.
Mouss est actuellement en concert et en préparation d'album avec son frère Hakim. © Radio France - Bénédicte Dupont

Régulièrement comparé avec eux, le groupe Zebda regarde d'un oeil fier et attendri l'ascension sans limite de leurs petits frères toulousains, BigFlo et Oli. À juste titre puisque vingt ans après le succès des frères Mouss et Hakim Amokrane et Magyd Cherfi, Florian et Olivio Ordonez marchent sur les traces de leurs aînés. Tous ont grandi dans le quartier des Minimes. Le même qu'un certain Claude Nougaro. Mustapha "Mouss" Amokrane, chanteur de Zebda, membre des projets collectifs Origines Contrôlées et 100% Collègues ! nous a reçu chez lui, à quelques centaines de mètres de la place du marché aux cochons.

France Bleu Occitanie : Comment allez-vous, d'abord ?

Mouss : Impeccable. Avec Hakim, on prépare un projet discographique en studio à Toulouse en ce moment. Et on est en tournée aussi (NDLR : sous le nom "Mouss et Hakim". Le groupe Zebda n'est pas séparé mais Magyd Cherfi poursuit lui aussi des projets solos). Plein de projets.

On vient surtout vous voir pour parler de BigFlo et Oli. On n'est sans doute pas les premiers. C'est agaçant ?

Non, on nous parle souvent d'eux parce qu'ils sont en haut de l'affiche et ça nous réjouit parce qu'on les connait bien, ils sont Toulousains comme nous, on l'a beaucoup revendiqué. Donc on nous associe avec eux, c'est logique, Toulouse, c'est notre territoire, là où on a éclos. Dans le fil des générations, on a toujours eu une région qui a la patate musicalement.

Ci-dessus, Zebda et Bigflo et Oli au festival d'humour de Marrakech en mars 2018, avec Jamel Debbouze.

Vous êtes un peu leurs grands frères ?

Forcément. "Tontons", ils nous appellent comme ça. On aime ce côté familial. Il se trouve aussi que ce sont deux frères, comme Hakim et moi. Cette idée de la fraternité, cette chaleur, solidarité indéfectible, amour profond. On a ça en commun, on l'a transmis dans tous nos projets.

Et vous vous fréquentez ?

On est tous très occupés. On se téléphone, on s'envoie des sms, on se croise régulièrement. On ne sera pas au Stadium car on est nous-mêmes en concert. Mais on les a vus plusieurs fois le long de leur progression : au Métronome, au Bikini, au Zénith, quand ils étaient plus jeunes au concours Nougaro. On se rend compte qu'ils ont déjà une sacrée expérience malgré leur jeune âge. Répondre présent scéniquement à un succès discographique, c'est autre chose. Il faut être prêt. Ils le sont puisqu’ils sont sur scène depuis tout petit.

Cette énergie facile à recevoir et partager, cette fraîcheur, c'est aussi notre point commun

Comment définiriez-vous leur style ?

Il y a cette idée de fraternité au sens large, c'est famille c’est aussi le cœur, ceux avec qui ont a grandi. Il y a aussi une dimension non-agressive, même si elle dit des choses, dans leur style. Avec par exemple leur chanson sur les réfugiés, très touchante dans la mesure où elle s'adresse aux nouvelles générations avec cette valeur d'humanité, d'humanisme (NDLR : "Rentrez chez vous", voir clip ci-dessous). Ils ont ça dans leurs textes et la couleur de leur musique, une énergie facile à recevoir et partager. Ils font clairement partie du monde du rap, avec une reconnaissance exprimée, ils remercient tout le monde de ce qu'ils vivent. Cette fraîcheur c'est aussi un point commun avec nous.

Après tout ça, il faudra faire une pause, ils le savent

Bientôt une collaboration Zebda-BigFlo et Oli ?

Ça n'est pas impossible mais ça n'est absolument prévu. L'envie est là parce qu'on a une relation familiale. C'est une possibilité mais pas une obligation.

Être des "Tontons", c'est aussi les aider à garder les pieds sur terre ?

On parle, oui, de la manière de gérer le succès car c'est une grande difficulté. Ils ont un succès que nous n'avons pas connu, pas à ce niveau-là, pas sur cette durée-là. On les conseille sur la gestion de la relation humaine autour de ça, comment se protéger. Ce qui peut être inquiétant de manière générale, c'est la gestion du succès et de son intimité. Mais quand on est frères, c'est un plus, on n'est jamais seuls, on est plus solides et ça aide à tenir le choc. Eux sont très lucides, ils savent qu'à un moment, il faudra faire une pause. Pas maintenant, mais au bout de tout ça. Du répit, c'est le meilleur conseil qu'on peut leur donner après avoir mis le feu".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess