Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Musée des Beaux-Arts de Besançon : retour de la "mosaïque de Neptune", après restauration

lundi 2 juillet 2018 à 18:03 Par Julien Laurent, France Bleu Besançon

Découvert en 1973 sous un chantier à Besançon, l'imposant médaillon central de la "mosaïque de Neptune" (IIe siècle) a fait son retour au Musée des Beaux-Arts et d'Archéologie de Besançon, ce lundi. Après quatre mois de restauration dans le Rhône et environ une heure d'installation minutieuse.

La "mosaïque de Neptune", toute restaurée, a retrouvé "son" Musée des Beaux-Arts et d'Archéologie de Besançon, ce lundi 2 juillet 2018
La "mosaïque de Neptune", toute restaurée, a retrouvé "son" Musée des Beaux-Arts et d'Archéologie de Besançon, ce lundi 2 juillet 2018 © Radio France - Julien Laurent

Besançon, France

Neptune, le Dieu des eaux, triomphant debout sur un char tiré par quatre chevaux. Cette mosaïque antique très rare et quasiment intacte, datant du début du IIe siècle après Jésus Christ, avait été mise au jour en 1973 dans le sous-sol du centre-ville de Besançon (Doubs), lors de la construction du siège EDF de l'époque.

Une oeuvre monumentale de 2 x 2 m et 200 kg

2 x 2 m et 200 kg pour la "mosaïque de Neptune" protégée comme il se doit durant son retour à Besançon - Radio France
2 x 2 m et 200 kg pour la "mosaïque de Neptune" protégée comme il se doit durant son retour à Besançon © Radio France - Julien Laurent

Propriété de la Ville et exposée depuis au Musée des Beaux-Arts et d'Archéologie de Besançon, cette monumentale oeuvre antique (2 x 2 mètres / 200 kg) était partie se refaire un petit "lifting" dans les ateliers spécialisés de restauration céramique du Musée gallo-romain de St-Romain-en-Gal (Rhône), à l'occasion de la fermeture de "son" musée bisontin en cours de rénovation depuis avril 2014.

Près d'une heure de minutieuse réinstallation manuelle à cinq personnes

Et après l'équivalent de quatre mois de restauration, ce médaillon central de la "mosaïque de Neptune" a réintégré, ce lundi après-midi, le Musée des Beaux-Arts et d'Archéologie de Besançon. 

Des gros bras et du sang froid, obligatoirement !... - Radio France
Des gros bras et du sang froid, obligatoirement !... © Radio France - Julien Laurent

Le transport, en camion, et la manutention ont été prises en charge par trois employés d'une entreprise du Rhône spécialisée dans les déménagements d'entreprises et la manutention lourde et fragile ainsi que par l'assistant de conservation du Musée gallo-romain de St-Romain-en-Gal, aidés également par un salarié du musée bisontin.

Au total, il aura fallu près d'une heure de travail à ces cinq "gros bras", entre la sortie du camion de la mosaïque et la fixation sur son support définitif.

Car tout s'est fait manuellement, sans machine, histoire de ne pas abîmer le moindre millimètre de cette si précieuse oeuvre restaurée que le public va devoir encore attendre un peu avant de la voir "en vrai".

La ré-ouverture du Musée des Beaux-Arts et d'Archéologie de Besançon est programmée le 16 novembre 2018, après quatre ans et demi de travaux de rénovation qui vont lui offrir 1.000 m2 de surface supplémentaire pour dévoiler encore davantage de collections.

LIRE AUSSI : Encore un an avant la réouverture du musée des beaux-arts et d'archéologie de Besançon