Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Musique : Zed Yun Pavarotti, une "Merveille" de clip, tournée à Saint-Etienne

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire

Le clip a déjà été vu des dizaines de milliers de fois et fait la part belle à Saint-Etienne. Le chanteur Zed Yun Pavarotti rend hommage à sa ville dans la vidéo de son titre « Merveille », tourné au début du mois notamment au stade Geoffroy Guichard, dans le tramway et le quartier Bergson.

Le stade Geoffroy-Guichard, du rêve à la réalité.
Le stade Geoffroy-Guichard, du rêve à la réalité. - Clip "Merveille" - Charles Leroy

Le clip de « Merveille » est la huitième collaboration entre Zed Yun Pavarotti et le réalisateur Charles Leroy. Deux Stéphanois amis depuis bientôt 10 ans qui ont voulu rendre hommage à leur ville. 

Des scènes tout en mélancolie tournées dans le quartier Bergson comme l’explique Charles le réalisateur : "On s'est dit que ce maraicher était très beau, dans l'angle avec cet immeuble. C'était totalement improvisé. C'est là qu'on se dit qu'on passe tous les jours depuis une vingtaine d'années devant et c'est une fois filmé qu'on se rend compte de la plus-value esthétique. D'habitude ont fait des choses un peu plus surréalistes, modestement, et on s'est dit qu'on allait faire un truc plus ancré dans la réalité, typiquement stéphanois, avec uniquement des gens de Saint-Etienne".

Le quartier Bergson de Saint-Etienne au coeur de la création.
Le quartier Bergson de Saint-Etienne au coeur de la création. - Clip "Merveille" - Charles Leroy

"Il n'y a pas de petit rêve"

A l'écran, des amis de l’époque des lycées Gambetta et Fauriel, une équipe technique stéphanoise. Saint-Etienne, une merveille, chevillée au corps pour Zed Yun Pavarotti : "L'idée était de montrer qu'il n'y a pas forcément de petit rêve. C'est l'image que j'ai de la réalité et ma réalité c'est Sainté. Elle me permet de faire des chansons et je voulais l'honorer".

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Gérer mes choix

Geoffroy-Guichard, entre rêve et réalité

Avoir le Chaudron pour soi et taper dans le ballon sur la pelouse mythique c’est finalement le rêve de beaucoup de Stéphanois bercés aux chants des supporters. Le lieu parfait pour conclure ce clip qui met en scène des moments simples de la vie explique le réalisateur stéphanois Charles Leroy : "L'idée était de montrer des mecs modestes de Saint-Etienne qui vont juste taper un foot, vite fait, quelque part. Il rêvent d'être à Geoffroy-Guichard. On s'est dit qu'on pouvait essayer de rendre ce rêve possible le temps d'un clip. Le stade mérite l'hommage rendu dans ce contenu artistique : c'est l'opium du peuple à Saint-Etienne. Le foot et notre équipe c'est un des patrimoines valorisants. Maintenant nous ne sommes pas très bien classés et des gens ne sont peut-être pas à la page sur l'historique de ce club et c'était donc intéressant de le montrer". 

"Le Chaudron c'est notre mausolée"

Alors que Zed Yun Pavarotti travaille sur son prochain album, terminer ce clip à Saint-Etienne, dans le Chaudron, c’était juste logique : "C'est notre mausolée. C'est la plus grande chose qu'on ait à Sainté. L'idée c'était d'arriver au Graal car c'est ce qu'on a de plus grand et de se dire que c'était à nous pour de vrai. Pour moi c'est très important la ferveur qui existe autour du foot à Sainté, même si il y a des hauts et des bas et que le bas dure un peu trop longtemps". Et le Chaudron reste toujours dans un coin de la tête de Zed, jusqu’à si voir un jour en concert en reconnaissant que "ce sera le pic de (sa) carrière. Il n'y aura pas plus haut que ça". On a hâte d’entendre un jour le public du Chaudron reprendre en chœur une chanson de Zed Yun Pavarotti, nouveau porte-drapeau de la culture stéphanoise, entre ballon rond et studio d’enregistrement.

  • Merveille, extrait de "Beauseigne", album de Zed Yun Pavarotti (2020).
Le Stéphanois Zed Yun Pavarotti.
Le Stéphanois Zed Yun Pavarotti. - Manuel Obadia-Wills
Choix de la station

À venir dansDanssecondess