Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

N'Py présente les nouveautés de la saison de ski dans les Pyrénées

jeudi 8 novembre 2018 à 19:11 Par Axelle Labbé, France Bleu Béarn

N'Py a présenté ce jeudi à Lourdes les nouveautés pour la saison de ski 2018-2019. Les stations des Pyrénées se portent bien, mais il faut développer l'hébergement et rénover les appartements existants pour attirer la clientèle.

Des skieurs sur une piste de la station de Cauterets (image d'archives)
Des skieurs sur une piste de la station de Cauterets (image d'archives) © Radio France - Axelle Labbé

Pyrénées-Atlantiques, France

Le groupe N'Py gère sept stations dans les Pyrénées : Gourette, La Pierre Saint-Martin,  Peyragudes, Piau-Engaly, le Grand Tourmalet, Luz-Ardiden, et Cauterets. En chiffres, c'est pour l'an dernier plus de 2 millions de journées de ski, près de 55 millions d'euros de chiffres d'affaires pour les remontées mécaniques et 10 millions d'euros d'investissements pour cette année. Dans les stations béarnaises aussi il y a du nouveau, La Pierre Saint-Martin par exemple ouvre cette année un "family park" avec des petits obstacles pour les enfants et rajoute des modules sur le snow-park.  

Il faut toujours en faire un peu plus pour que ce soit une expérience en altitude, et pas seulement une journée de ski banal - Claude Weiss, responsable commercial de l'EPSA

Et il y a aussi tous les "à coté" des pistes à prendre en compte explique Claude Weiss, responsable commerciale de l'EPSA, l'établissement public des stations d'altitude qui exploite Gourette et La Pierre Saint-Martin : "les gens qui viennent chez nous doivent pouvoir trouver des animations pour les enfants, pour les adultes. Par exemple, on va accueillir à Gourette un critique gastronomique de Charente qui est passionné d’huîtres... et de Gourette! On proposera à nos clients un bar à huîtres avec dégustation de vin de Jurançon. On est toujours dans cette démarche d'aller divertir nos clients et de leur proposer le ski avec la petite cerise sur le gâteau, en soirée, en matinée quand il fait mauvais, toujours en faire un peu plus pour que ce soit une expérience en altitude, et pas seulement une journée de ski banal. Et quand il n'y a pas de neige, on l'a connu il y a quelques années, on compte sur ce qu'on fait l'été. Mais la neige a commencé à tomber, on est confiant pour la suite. L'hiver a l'air de s'installer, on va attendre de voir avant de s'inquiéter pour la neige". 

Proposer davantage d'hébergements

Reste le problème de l'hébergement, qui se pose dans toutes les stations. À Peyragudes, 30 appartements ont été rénovés, en attendant l'ouverture d'une résidence haute gamme et d'un hôtel 4 étoiles. Le camping de Loudenvielle est en plein travaux, il va passer de deux à cinq étoiles... Le grand luxe! Il y aura même un bassin japonais inspiré par celui de Balnéa. N'Py va aussi inaugurer en décembre le premier "Skylodge" des Pyrénées, à Piau-Engaly. En clair, un bâtiment avec une capacité de 290 lits, du dortoir à la chambre avec lit double en passant par les "cabines", des petites chambres avec deux lits superposés et salle de bain commune. Les vacanciers disposeront de toutes les commodités sur place : restaurant, bar, sauna gratuit billard et baby foot. Le tout dans un design ultra moderne, avec des couleurs vives, du bois et du métal. Côté tarif, c'est imbattable : comptez 20 euros la nuit en dortoir, 50 euros pour un lit dans une cabine simple. D'autres "Skylodge" devraient ouvrir d'ici 2023 à Cauterets, La Mongie et Peyragudes.