Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Nantes : dans les coulisses d'un escape game

-
Par , France Bleu Loire Océan
Nantes, France

C'est LE loisir à la mode en ce moment : les escape games. Rien que dans l'agglomération nantaise, il y en a une dizaine. Pourquoi un tel succès ? Pour le savoir, nous nous sommes glissés dans les coulisses de l'un d'eux, quartier Madeleine-Champs de Mars.

L'une des deux missions du John Doe escape commence dans le bureau d'un shérif au Texas
L'une des deux missions du John Doe escape commence dans le bureau d'un shérif au Texas © Radio France - Marion Fersing

Impossible d'y échapper ! C'est le nouveau loisir à la mode : les escape games ! Rien que dans l'agglomération de Nantes, il y en a une dizaine. Le principe : vous vous retrouvez enfermés dans une pièce avec vos coéquipiers et vous devez trouver des indices et résoudre des énigmes pour vous en échapper dans le temps imparti. Qu'est-ce qui fait que ça marche aussi bien ? Pour percer le mystère, France Bleu Loire Océan est allé au John Doe escape, quartier Madeleine-Champs de Mars.

Le John Doe escape, quartier Madeleine à Nantes
Le John Doe escape, quartier Madeleine à Nantes © Radio France - Marion Fersing

Vous devrez trouver l'entrée de la mine et désamorcer la bombe

À peine la porte franchie, on se glisse dans la peau d'un agent secret. Romain Le Bards, le responsable, explique la mission : "D'ici quelques minutes, vous serez téléportés dans le sud du Texas. Dans le bureau du shérif de la petite ville de Black rock qui, d'après nos informations, fait partie de l'organisation ennemie. Il profiterait de sa position pour réaliser de terrible expériences et réduire en esclavage de pauvres mexicains capturés dans le désert. Nous allons vous infiltrer dans son bureau. Vous devrez trouver l'entrée de la mine et surtout désamorcer la bombe parce que le shérif se sait suivi. Il aurait prévu de tout faire sauter dans une heure".

Le John Doe escape fabrique la grande majorité de ses décors et accessoires, comme ce squelette que tient Romain Le Bards
Le John Doe escape fabrique la grande majorité de ses décors et accessoires, comme ce squelette que tient Romain Le Bards © Radio France - Marion Fersing

Les néo-agents secrets ont à leur disposition une mallette avec les premiers indices. Pas le temps de souffler, les voilà dans le bureau du shérif à devoir farfouiller de tous les côtés pour trouver les indices, résoudre les énigmes qui permettent d'ouvrir les différentes portes. Et même quand on est un habitué des escape games sur ordinateur, en vraie, c'est vraiment différent. "Il y a des choses auxquelles on pense quand on est devant un écran d'ordinateur, mais quand on se retrouver en situation à devoir les trouver nous même, c'est moins facile"

Ce qui est drôle, c'est que ça révèle certaines personnalités. On retrouve des complémentarités chez les uns et chez les autres

Heureusement, les agents peuvent compter sur l'aide de l'agent J qui les guide depuis son poste de contrôle par talkie-walkie. "Je suis vraiment un agent de liaison. Je fais la mission avec eux. Mais je ne suis pas là pour leur dire : il faut chercher là ou là. Je dois juste les mettre sur la voie et jouer un peu avec eux pour que leur mission ait l'air encore plus vraie". Et ce qu'il remarque régulièrement depuis ses écrans, c'est l'organisation qui se met en place au sein des différentes équipes d'agents secrets, en fonction des personnalités de chacun. C'est aussi ce qui plaît à cette participante : "ce qui est drôle, c'est que ça vient révéler certaines personnalités. On retrouve des complémentarités chez les uns et chez les autres qui sont mises en avant et c'est sympa de le partager ensemble".

L'agent J est là pour aider les agents débutants
L'agent J est là pour aider les agents débutants © Radio France - Marion Fersing

On était vraiment à fond dedans ! On était dans la peau d'un agent secret !

Et pour l'agent J, c'est une bonne façon de donner envie aux joueurs de revenir : "si ils gagnent, on aime bien leur dire : voyez, vous formez une équipe, n'hésitez pas à revenir pour une nouvelle mission". Mission acceptée par l'un des nouveaux agents du jour. "On était vraiment à fond dedans. On était dans la peau d'un agent secret".

Ces trois agents secrets n'ont pas réussi à désamorcer la bombe, mais ils reviendront
Ces trois agents secrets n'ont pas réussi à désamorcer la bombe, mais ils reviendront © Radio France - Marion Fersing

Pour le prix d'un DVD blu-ray, ce sont eux les héros de leur film

Le concept plaît tellement que ce sont maintenant une dizaine d'escape games qui coexistent dans l'agglomération nantaise. Et chacun trouve sa place assure Romain Le Bards : "ce qui est sûr, c'est qu'on est difficilement concurrents des autres escapes games puisqu'une fois qu'on a fait une salle, on ne peut plus la refaire. Et plus les gens jouent aux escape games, plus ils ont envie d'y jouer. Et c'est tant mieux pour nous ! Sachant que les escape games sont très différents les uns des autres. Certains vont être basés sur des énigmes mathématiques, d'autres à base de cadenas... Nous, on est plus sur des scénarios, vraiment cadrés, presque cinématographiques. Ce qu'on essaie de faire vivre à nos joueurs, c'est avant tout une expérience. Pour le prix d'un DVD blu-ray, ce sont eux les héros de leur film. Pendant une heure, ils se prennent pour des super-héros, pour des Indiana Jones, pour des James Bond... Tout est possible ! Avec les escape games, il y a très peu de limites".

Des escape games en pleine ville

Et les escape games sortent désormais des salles. Le John Doe escape en a organisé un géant dans le centre-ville de Nantes pour les journées du patrimoine et un autre au Maillé-Brézé pour Holloween. "Et pourquoi pas un jour à la Tour Bretagne ?" conclut Romain Le Bards avec déjà sans doute quelques idées de scénario en tête.

  • Jeux
Choix de la station

À venir dansDanssecondess