Culture – Loisirs

A Nantes, la rue devient un terrain de sport

Par Marion Fersing, France Bleu Loire Océan lundi 19 septembre 2016 à 4:00

A la fin de chaque séance, une photo de groupe pour la page Facebook du Body Art Nantes
A la fin de chaque séance, une photo de groupe pour la page Facebook du Body Art Nantes - Fabrice Moco

Un espace de musculation en plein air ouvre ce lundi sur l'île de Nantes. Le sport de rue attire de plus en plus de monde. Ils sont plusieurs dizaines à se retrouver tous les soirs sous les nefs autour des coachs du Body Art Nantes. France Bleu a testé pour vous.

C'est le même rituel tous les soirs de semaine sous les nefs des Machines de l'île à Nantes. Sur les coups de 19h30, plusieurs dizaines de personnes se retrouvent autour des coaches du Body Art Nantes. Ils proposent des cours de sport gratuits et ouverts à tous sur l'espace public. C'est assez physique, convivial et l'effet de groupe permet de se dépasser.

Après la première séance, j'avais des courbatures partout ! Maintenant, je viens pratiquement tous les soirs

Emma est arrivée à Nantes il y a quelques mois et à l'époque, elle n'était pas du tout sportive : "j'avais juste fait un peu de patinage, vous voyez le niveau !", rigole la jeune femme. Alors les premières séances ont été un peu... difficiles : "j'avais des courbatures partout ! Mais c'est génial, on en reveut et maintenant, je viens pratiquement tous les soirs". Elle a aussi entraîné sa copine Claire dans l'aventure. Pour elle, ce soir là, c'est la première séance de Body Art. Comme les autres participants, elle enchaîne donc course à pied, exercice de cardio pour lesquels il faut parfois avoir des qualités d'équilibristes et gainage. "J'ai bien aimé la partie course. Là, c'est plus physique, mais c'est le temps de s'y mettre", glisse-t-elle, un peu essoufflée.

Chacun fait ce qu'il peut

Emma lui donne quelques conseils : "il faut que tu ailles à ton rythmes, c'est pas la peine de se faire trop mal non plus". Le créateur de Body Art Nantes, Fabrice Moco, acquiesce : "y'a rien à prouver, quand les gens ils sont fatigués, quand ils ont envie d'arrêter, ils arrêtent. Chacun fait ce qu'il peut". Tout le monde peut donc participer, sans avoir besoin d'avoir un gros niveau physique. Ensuite, et bien l'effet de groupe permet de se dépasser : "ça aide d'avoir les gens, de se motiver entre nous, l'ambiance est super sympa".

Séance de Body Art, sous les Nefs - Radio France
Séance de Body Art, sous les Nefs © Radio France - Marion Fersing

Tout le monde devrait faire du sport, c'est une question de santé publique

Et en plus, tout ça, c'est gratuit ! Primordial pour Fabrice Moco : "pour moi, tout le monde devrait faire du sport, c'est une question de santé publique. Pas du sport compétition, vraiment du sport ouvert à tous comme ça, je pense qu'il y aurait moins de guerres. Après, il n'y a pas que l'aspect physique, y'a la tête aussi. Je vois des gens qui étaient en couple qui ne le sont plus, des gens qui perdent leur boulot... Ils viennent se soigner avec le sport en fait". Un esprit sain dans un corps sain en somme, c'est exactement ce qu'Emma trouve dans les séances de Body Art : "on se ressource, on s'affine, c'est le moyen de rencontrer des gens... Ça fait partie de la vie quoi !".

Nous avons testé une séance de Body Art

Infos pratiques

► Trois rendez-vous par jour du lundi au vendredi : 10h30, butte Sainte-Anne ; 12h30, les Fonderies ; 19h30, les Nefs

► Deux rendez-vous le samedi : 10h30, butte Sainte-Anne ; 16h, les Nefs

►Un rendez-vous le dimanche : 16h, les Nefs

► Plus de renseignements sur la page Facebook et sur le site internet de Body Art Nantes

Partager sur :