Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Un Monopoly géant, sur smartphone, pour acheter les rues du Mans

-
Par , France Bleu Maine

Le nouveau jeu vidéo mobile, Neopolis, va s'installer au Mans à la mi-septembre. La première partie de Monopoly géant rassemblera mille joueurs et durera un mois.

Le jeu se base sur le même principe que Pokémon Go. Il faut se déplacer dans la ville pour avoir accès aux différents bâtiments.
Le jeu se base sur le même principe que Pokémon Go. Il faut se déplacer dans la ville pour avoir accès aux différents bâtiments. © Maxppp - Jean-Baptiste Quentin

Le Mans, France

Et si vous vous offriez le circuit des 24 Heures du Mans, la Cathédrale Saint-Julien ou le MMArena ? C'est ce que propose le jeu Neopolis, bientôt disponible sur smartphone. Sur l'application gratuite, le joueur peut choisir son plateau de jeu, donc sa ville. Le Mans est l'une des vingt-quatre cités proposées. "On a envie que ce soit un jeu qui ne soit pas jouable qu'à Marseille, Paris ou Lyon, mais dans toute la France, que ce soit dans les grandes villes ou les plus petites", affirme Lucas Odion, l'un des cofondateurs de Neopolis. L'arrivée du jeu y sera inaugurée mi-septembre par une partie réunissant mille personnes. Il est possible de se pré-inscrire sur le site de Neopolis. Le jeu a déjà été testé à Lyon, Marseille, Bordeaux et Toulouse.

Un mélange entre Pokémon Go et le Monopoly

Les cofondateurs de l'application, Lucas Odion, Ben Kaltenbaek et Roland Lamidieu, se sont inspirés de Pokémon Go. Ce jeu lance ses aficionados dans les rues à la recherche de créatures, tirées du dessin animé Pokémon. A sa sortie, il y a trois ans, les fans manceaux avaient été conquis.

La cathédrale Saint-Julien, du Mans, sera disponible à l'achat, virtuellement. - Aucun(e)
La cathédrale Saint-Julien, du Mans, sera disponible à l'achat, virtuellement. - Néopolis

De la même façon, les utilisateurs de Neopolis devront se rendre devant les bâtiments qu'ils souhaitent acquérir pour faire une offre ou les acheter. Chaque construction pourra être améliorée et les autres joueurs devront payer un petit loyer pour y passer. Même si le jeu se déroule sur un smartphone, les cofondateurs ont à cœur de développer "l’interaction sociale", explique Roland Lamidieu. Ils ont ajouté des cartes pour dégrader les biens des autres ou s'approprier leur rente.

"Il y a également un tchat dans le jeu. On se rend compte que les joueurs échangent énormément entre eux pour créer des stratégies."

Chaque partie dure un mois. A la fin, un classement est publié et, sans surprise, c'est le plus riche qui gagne.

Choix de la station

France Bleu