Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Les billets pour le match Rennes - PSG ont tous été vendus en une journée !

jeudi 26 octobre 2017 à 12:13 Par Morgane Heuclin-Reffait, France Bleu Armorique

La billetterie pour le match du Stade Rennais contre le PSG mi-décembre a ouvert ce jeudi matin. Certains ont fait la queue près d'une heure avant pour s'assurer de repartir avec des places. Tout a été vendu en une journée selon le Stade Rennais.

Dès l'ouverture de la billetterie, une vingtaine de personnes patientaient devant la boutique à la gare de Rennes
Dès l'ouverture de la billetterie, une vingtaine de personnes patientaient devant la boutique à la gare de Rennes © Radio France - Morgane Heuclin-Reffait

Rennes, France

10 heures pétantes, les premiers acheteurs de places pour le match Rennes-PSG entrent dans la boutique. En quelques minutes, Jonathan a récupéré ses places pour aller au match en famille :

C'est un sésame assez précieux, j'ai réussi à avoir les quatre places, je suis assez content ! D'après les vendeurs le stade sera presque plein d'ici quelques heures !

Sadia, elle, est arrivée deux heures avant l'ouverture de la billetterie à la boutique du Stade Rennais, gare de Rennes : "j'ai mis le réveil à 7 heures et je suis arrivée ici à 8h05. Comme la boutique ouvre à 9 heures, je me suis dit qu'on serait parmi les premiers" explique-t-elle. Raté : il a fallu patienter comme ailleurs pour acheter le précieux sésame... Alors qu'elle n'assistera même pas au match :

Mon fils est fou de Neymar ! C'est le match incontournable à ne pas louper à Rennes !

"Je pense que j'aurai droit à un 'merci Maman' en rentrant à la maison !" s'amuse Sadia - Radio France
"Je pense que j'aurai droit à un 'merci Maman' en rentrant à la maison !" s'amuse Sadia © Radio France - Morgane Heuclin-Reffait

D'autres ont pris leurs billets un peu par chance, comme Anis. "J'avais complètement oublié que c'était aujourd'hui ! Comme mon TER a du retard, j'étais au téléphone avec un ami et il me l'a rappelé. Du coup je fais la queue, on va aller voir le match avec ma copine et des amis", s'enthousiasme-t-il. Lui et ses amis n'attendent qu'un joueur : "C'est l'occasion de voir Neymar forcément ! Pour une fois que Paris joue ici... On vient pour le derby parce que Rennes n'est pas une très grande équipe ces temps-ci... Ça fait toujours plaisir de voir une grande équipe au Roazhon Park !".

"On y va clairement pour le PSG et des joueurs comme Neymar" explique Anis - Radio France
"On y va clairement pour le PSG et des joueurs comme Neymar" explique Anis © Radio France - Morgane Heuclin-Reffait

Un événement si attendu qu'Anis est prêt à quelques sacrifices côté porte-monnaie, avec un coût de 204 euros pour quatre personnes. "J'espère que le spectacle sera à la hauteur de ce qu'on a payé" plaisante-t-il.

Prendre les billets : une organisation millimétrée

Dans la file d'attente, certains ont entre les mains la grille de prix des différentes tribunes. Il faut être prêt lors du passage en caisse. "On a les gens qui achètent en ligne et dans les autres boutiques en même temps, on a déjà plus de place dans certaines tribunes" lance le vendeur lorsque certains se plaignent de ne pas pouvoir être assis à côté de leurs proches.

Pour Jean-Yves, supporter du Stade Rennais, la mission est autrement plus ardue : "on va au match entre collègues, on est 23 ! On ne peut pas prendre plus de cinq places par personne donc on s'est dispatchés dans les différentes boutiques, explique-t-il tout en gardant un œil sur ses sms. On a réussi à avoir des places pas loin les uns des autres, donc on pourra se retrouver à la mi-temps". Il repart satisfait avec cinq places, même s'il n'a pas pu les prendre en tribune présidentielle comme il le souhaitait. Avec sa collègue, ils doivent maintenant se rendre sur leur lieu de travail : "on a tous pris du temps ce matin, on rattrapera les heures perdues ! Ça vaut le coup !"