Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Nikos Aliagas expose ses photos à Deauville

Nikos Aliagas, l'animateur de TF1, expose à Deauville à partir de ce samedi 17 octobre des photos de la station balnéaire de la Côte Fleurie. Passionné de photographie, le journaliste vedette était l'invité de France Bleu Normandie Matin.

Nikos Aliagas est aussi photographe
Nikos Aliagas est aussi photographe - Nikos Aliagas

Vous l'avez vu tous les vendredis soir sur TF1 ces dernières semaines à l'animation de The Voice Kids, Nikos Aliagas est aussi un passionné de photographie. L'animateur et journaliste vedette est l'invité du festival Planche(s) Contact 2020 qui expose le travail de photographes spécialement missionnés pour mettre en valeur, à travers leurs objectif, la ville de Deauville. Des clichés de l'artiste franco-grec seront ainsi exposés au square François André et dans le hall de l'hôtel Barrière Le Normandy du samedi 17 octobre 2020 au 3 janvier 2021. Nikos Aliagas était l'invité de France Bleu Normandie Matin, ce vendredi, pour parler de cette exposition.

Sa passion pour la photographie

"Elle remonte à l'enfance. Quand j'observais le monde des grands avec beaucoup de curiosité. Le soir, en rentrant de l'école, je rembobinais les images captées de mon regard comme si c'était un film ou un négatif. Et j'essayais de m'en souvenir pour ne pas oublier le temps qui passe. Mon père m'avait offert un instamatic Kodak à flash carré. Comme je n'arrivais pas à photographier les gens, j'étais tout le temps en contre plongé, je photographiais leurs mains. Ils ne comprenaient pas pourquoi je prenais les mains, les pieds ou des portes... Des choses pas très reluisantes mais qui m'interpellait déjà. Les mains des gens disent plus que le masque social. Il suffit de les observer."

Ses photos exposées à Deauville

"J'ai pris en photo des gens de tous les jours. Des dames sur le marché qui vendent leurs salades. Des enfants qui s 'amusent dans une piscine en plastique sur les hauteurs de Trouville dans leur camps de gens du voyage, comme on les appelle. Mais mois j'ai juste vu des gamins qui s'amusaient avec le papa qui me regardait depuis sa caravane. Il y a aussi cette jeune femme qui est sur les planches, face à la plage, à côté des cabines et qui est dans la gravité de son adolescence. On était dans un contexte particulier. On sortait à peine du confinement. Les gens ne savaient pas encore s'ils pouvaient sortir, où ils pouvaient aller car tous les établissements étaient encore fermés, les hôtels, etc. Et j'ai trouvé que cette jeune femme, Carla, portait une gravité malgré son jeune âge et j'étais content de pouvoir le partager à travers mon objectif."

Portait de Carla, une adolescente au milieu des cabines de plage de Deauville
Portait de Carla, une adolescente au milieu des cabines de plage de Deauville - Nikos Aliagas

La photo plus qu'une passion, un mode de vie

"La photo a toujours fait partie de ma vie, bien avant la télévision et la radio, avant mon métier de journaliste et d'animateur. J'ai toujours photographié le monde que j'observe avec curiosité. Donc je prends toujours le temps de faire de la photo. De plus en plus quand je suis en vacances avec ma famille. Mais même au quotidien quand je suis dans la rue, dans les embouteillages, j'ai mon appareil. Je peux descendre d'un taxi et aller photographier quelqu’un qui m'interpelle dans la rue. C'est un mode de vie. Pour moi, ce n'est pas un loisir ou qu'une passion. Passer derrière l'objectif ça me permet de me sentir plus libre aussi de l'image que l'on peut me porter à travers mon métier. Une image que j'assume, mais ça ne peut pas être l'image d'un quotidien. Je ne peux pas être dans le rue, aller acheter une baguette et dire taper un. La photo me permet justement cette distance avec les choses. J'ai tout le temps un appareil à porter de main ou mon smartphone."

L'animateur et photographe Nikos Aliagas, invité de France Bleu Normandie

  • Exposé du 17 octobre 2020 au 3 janvier 2021, Nikos Aliagas sera présent à Deauville le samedi 27 octobre
Choix de la station

À venir dansDanssecondess