Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

"Noël en Val de Loire" s'affiche dans le métro parisien

mardi 5 décembre 2017 à 20:33 Par Eric Normand, France Bleu Orléans

La région Centre-Val de Loire lance une grande campagne de communication en région parisienne à l'occasion de la 2ème édition de "Noël en Val de Loire." Mais cette année, c'est une campagne jamais égalée dans le métro et sur les bus. L'objectif est de faire venir encore plus de touristes.

Les châteaux du Val de Loire s'affichent dans le métro et les bus à Paris pendant une semaine
Les châteaux du Val de Loire s'affichent dans le métro et les bus à Paris pendant une semaine - Région Centre-Val de Loire

Centre-Val de Loire, France

C'est une évidence, il y a chaque année plus de touristes en région Centre-Val de Loire. "2017 va même battre tous les records" selon François Bonneau, le président de la région mais "on peut encore faire mieux" ajoute-t-il. Le mois de décembre est un mois creux d'où l'idée de cette campagne de communication massive en région parisienne parce que "ça marche" explique Anne Besnard de l'agence "Bambous média." Elle avait déjà organisé le même type de campagne au mois de mars où les plus beaux sites du Val de Loire s'étaient affichés ensemble à Paris, "cela avait été couronné de succès avec une croissance à deux chiffres pour certains d'entre-eux."

11 stations de métro aux couleurs de "Noël en Val de Loire"

Depuis ce mardi, la stratégie est encore plus offensive en région parisienne. 11 stations de métro sont aux couleurs de la région Centre-Val de Loire. Sur les quais, on y voit les grandes affiches des 8 sites touristiques qui se sont associés pour mettre en valeur leurs animations de Noël : les Châteaux de Chambord, la Ferté-Saint-Aubin, Blois, Chaumont-sur-Loire, Cheverny, le Clos Lucé sans oublier le zoo de Beauval et Center Parcs. 140 entrées de métro ont été également ciblées près des grands magasins parisiens. La région compte beaucoup sur les arrières de 1500 bus en Ile de France, cela représente 1 bus sur 3. "C'est un maillage du territoire parisien, c'est même le socle de notre communication," renchérit Anne Besnard de l'agence Bambous média, "le bus, c'est le poumon pour une ville."

"Le bus, c'est le socle de notre communication en région parisienne" - Claire Besnard

Augmenter la fréquentation pour le mois de décembre

Les acteurs touristiques de la région ont bien compris qu'il y avait moyen d'attirer encore plus de touristes à l'occasion des fêtes de Noël : des animations familiales, des contes au coin du feu, des spectacles comme "la belle et à la bête" à Chambord, des goûters à Cheverny, la création de boules de Noël pour les enfants au château du Clos Lucé, une exposition de playmobils inédite au château de Blois, des spectacles de cirque et de magie à la Ferté-Saint-Aubin et même le zoo de Beauval se met aux couleurs de Noël pour la première fois, avec un chemin éclairé, des rideaux de lumière et des pandas lumineux.Toutes les initiatives sont répertoriées sur le site www.Noelenvaldeloire.com créé pour l'occasion.

Le château du clos Lucé s'habille aux couleurs de Noël  - Aucun(e)
Le château du clos Lucé s'habille aux couleurs de Noël - région Centre-Val de Loire

Que représente le tourisme en cette période ? Pas grand chose, à Chambord par exemple, il y a eu 950 000 visiteurs l'année dernière. Mais en décembre, seulement 30 000 comme l'explique Timothée Lahaie, "le mois de décembre peut nous aider à franchir le cap du million de visiteurs." Du coup Chambord renforce son offre pour la fin d'année, "on ne vient pas que pour le château et les jardins à la française, on a augmenté le nombre de spectacles pour satisfaire encore plus de visiteurs. Même en hiver, on peut passer la journée sur le site."

Même constat et même logique au château de Chaumont-sur-Loire et ses jardins, on veut faire comprendre qu'on peut visiter toute l'année. "Non, les jardins ne s'arrêtent pas avec l'arrivée de l'hiver", c'est le message que Dominique Jauzenque, le responsable des relations presse veut faire passer cette année, "vous pouvez créer de beaux jardins grâce aux écorces ou encore l'ellébore, une belle fleur de saison. Dans nos serres, les jardiniers ont réalisé des prouesses."

Le Château de la Ferté-Saint-Aubin, pionnier du tourisme de Noël

Le château de la Ferté-Saint-Aubin fait partie des 8 lieux qui bénéficieront de cette affichage à Paris. C'est sans aucun doute le moins connu et le moins prestigieux des sites retenus. Mais c'est un exemple pour tous les acteurs touristiques de la région. Contrairement aux autres, cela fait des années qu'il propose des animations au mois de décembre.

Il faut qu'à Noël, la région devienne une destination touristique à part entière, un peu comme l'avait fait l'Alsace, ce n'était pas du tout naturel d'aller dans leurs marchés de fins d'année. Ils avaient fait des efforts de communication et de valorisation. C'est clairement le modèle à suivre - Lancelot Guyot, propriétaire du château de la Ferté-Saint-Aubin

Tous au Château de la Ferté-Saint-Aubin pour vivre vos rêves d'enfants!  - Radio France
Tous au Château de la Ferté-Saint-Aubin pour vivre vos rêves d'enfants! © Radio France - région Centre-Val de Loire

Lancelot Guyot a été l'un des premiers à comprendre qu'il fallait miser sur les fêtes de fin d'année. Il propose des spectacles, des animations, des goûters depuis une quinzaine d'années. "On fait quasiment un quart de nos visiteurs de l'année sur le mois de décembre, ce qui n'est pas du tout le cas sur les autres sites." Le public est très local et familial, "il vient d'Orléans, Blois, Châteauroux, Montargis, Gien et Tours dans une moindre mesure et un peu de la région parisienne mais c'est à développer." C'est pourquoi le propriétaire du château de la Ferté-Saint-Aubin a investi 12 000 euros dans cette campagne de communication dans le métro et les bus d'Ile de France.Une somme que les 8 sites qui participent à cette campagne ont payé.Le budget global est de 220 000 euros. La région a pris en charge le reste.

"Un quart de la fréquentation de l'année est en décembre, ce n'est pas le cas des autres sites" - Lancelot Guyot