Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs DOSSIER : Les coups de cœur de l'été de France Bleu Auxerre

Nos coups de cœur dans l'Avallonnais et le Morvan (1/5) : la vue au sommet de Montréal

lundi 23 juillet 2018 à 6:08 Par Kevin Dufreche, France Bleu Auxerre

Notre semaine de coups de coeur dédiés à l'Avalonnais et au Morvan démarre sur les hauteurs d'un petit village médiéval : Montréal.

C'est depuis l'église, la Collégiale Notre-Dame, au sommet de Montréal, que l'on peut admirer la vue sur la vallée du Serein.
C'est depuis l'église, la Collégiale Notre-Dame, au sommet de Montréal, que l'on peut admirer la vue sur la vallée du Serein. © Radio France - Lisa Guyenne

Yonne, France

Montréal dans l'Yonne, évidemment, pas Montréal au Québec ! Même s'il faut le dire, ça s'écrit exactement de la même façon. Mais en termes de population rien à voir : la métropole québécoise compte 1,7 million d'habitants, le petit village icaunais... moins de 200 !

La vue sur la vallée du Serein, au sommet de Montréal (dans l'Yonne, bien sûr)

Une vue imprenable sur la vallée du Serein

Avec un point culminant à plus de 305 mètres au-dessus du niveau de la mer, Montréal offre une vue panoramique sans égal sur toute la vallée du Serein, qui coule en contrebas. Mais avant d'en arriver là, il faut grimper... Et grimper à pied, puisqu'à part les riverains et les personnes autorisées, pas question de rouler en voiture dans la petite rue principale, et exiguë, du village.

C'est au coeur des petites maisons fleuries que se fait l'ascension vers la collégiale Notre-Dame, l'église du village, perchée au sommet. Il faut avouer qu'en plein mois de juillet, on ne croise pas grand monde dans les rues, mais on se contente des oiseaux qui chantent sur notre passage.

On arrive en haut un peu essouflé il faut le dire, et pour peu que vous fassiez la visite un jour de plein soleil et de chaleur, vous serez bien content de trouver l'église, parce que c'est l'occasion de se mettre au frais.

C'est par ce portail médiéval que se fait l'entrée dans Montréal. Ensuite, il faut grimper ! - Radio France
C'est par ce portail médiéval que se fait l'entrée dans Montréal. Ensuite, il faut grimper ! © Radio France - Lisa Guyenne

La très belle collégiale Notre-Dame

En plus de vous procurer un peu de fraicheur, la collégiale Notre-Dame est magnifique. Cette petite église construite à la fin du XIe et au début du XIIe siècle est étonnante : des chants religieux y sont diffusés en permanence, même en dehors des offices ; située en haut de la colline, elle profite de la lumière à n'importe quelle heure du jour, une lumière bienvenue pour illuminer les beaux vitraux qui surmontent l'autel ; et puis ce qui est saisissant, c'est le contraste assez fort entre la couleur des bancs, marrons comme dans beaucoup d'églises, et la blancheur de la voûte, très pure.

Et quand on ressort, on peut enfin admirer la vue sur la vallée, très verte. De ce panorama magnifique, on voit très bien l'Isle-sur-Serein notamment. Voilà, c'est pas le Québec, mais c'est très beau quand même !

L'intérieur de la collégiale Notre-Dame, l'église de Montréal, construite au sommet du village, entre la fin du XIe et le début du XIIe siècle. - Radio France
L'intérieur de la collégiale Notre-Dame, l'église de Montréal, construite au sommet du village, entre la fin du XIe et le début du XIIe siècle. © Radio France - Lisa Guyenne
  - Aucun(e)
-