Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

NOUVELLE ECO : le cinéma le Rex à Chauvigny rallume ses projecteurs

-
Par , France Bleu Poitou

Depuis ce jeudi soir, le Rex, cinéma d'art et d'essai de Chauvigny relance sa programmation. Au programme pas de superproductions américaines mais des films de cinéma d'auteurs.

C'est reparti pour la programmation de la rentrée au Rex
C'est reparti pour la programmation de la rentrée au Rex - REX

"Tout simplement noir" " La nuit venue" et "Été 85" pour cette première programmation.

Une masse de 400 adhérents

Alors surtout n’espérez pas trop de superproductions du cinéma américain, dans ses deux salles, car ce n'est pas dans l'ADN  de l'association comme nous l'explique Mario Rocchitelli, le Président du cinéma de Chauvigny: "Ce n'est pas une obligation pour nous de passer ce genre de films, certes porteurs et qui font des entrées, mais nous ce n'est pas ça." On se souvient que le Rex, comme d'autres cinémas du Poitou avait fait le plein avec "Au nom de la terre" d' Edouard Bergeon "Oui c'est vrai avec des films comme ça qui sont populaires, qui sont locaux pour nous c'était une aubaine d'avoir ce film-là mais en même temps on compte sur l'ensemble des films. On a une masse de 400 adhérents, des gens qui nous aident financièrement et qui portent notre cinéma et qui sont potentiellement des spectateurs."

Il va nous manquer six mois de recettes

Grâce à son mode de fonctionnement le Rex a pu se maintenir à flots et relancer une nouvelle saison comme l'explique Mario Rocchitelli "Nous avons un modèle économique plutôt adapté à ce type de crise, car nous n'avons pas de permanent, peu de frais fixes, la Mairie de Chauvigny nous aide vraiment pour les locaux . Donc oui, il va nous manquer six mois de recettes en fin de saison." 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess