Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Orléans fait revivre cette semaine le Festival de Cannes 1939

80 ans après, Orléans présente la première édition du Festival International du film de Cannes. Elle n'a jamais eu lieu pour cause de seconde guerre mondiale. Les films, qui auraient dû être présentés à Cannes en 1939, seront à l'affiche cette semaine au Théâtre d'Orléans et au Cinéma des Carmes.

Le festival Cannes 1939 se déroule à Orléans du 12 au 17 novembre 2019
Le festival Cannes 1939 se déroule à Orléans du 12 au 17 novembre 2019 © Radio France - Anne Oger

Orléans, France

C'est l'histoire d'une sélection qui n'a jamais été projetée. Le 1er septembre 1939, les troupes allemandes envahissent la Pologne. Le bruit des bottes de la Wermarcht a raison du premier Festival de Cannes, préparé depuis des mois par le ministre de la culture, l'orléanais Jean Zay. 

Cannes, un acte de résistance pour Jean Zay 

Jean Zay, l'orléanais qui a eu l'idée de Cannes  - Aucun(e)
Jean Zay, l'orléanais qui a eu l'idée de Cannes - Festivalcannes39

Pour Jean Zay, Cannes devait contrecarrer la Mostra de Venise, à la solde alors de la propagande fasciste. " Il adorait le cinéma"  rappelle l'une de ces deux filles, Hélène Mouchard-Zay, " mais, il avait aussi conscience que l'image pouvait être un outil de propagande fantastique et il fallait répondre sur le même terrain que les nazis. C'était un geste artistique et politique fort." Dans son livre "Souvenirs et Solitude", Jean Zay écrit en 1942 : " Notre festival aurait fait de la France chaque année le centre mondial du cinéma". Ce qui sera une réalité à partir de 1946, date du premier festival qui s'est réellement tenu. 

29 films en compétition : de la Grande parade de Disney à la Charrette fantôme de Duvivier

Le programme du Festival disponible partout en ville  - Radio France
Le programme du Festival disponible partout en ville © Radio France - Patricia Pourrez

Pendant toute cette semaine, le Cercle Jean Zay et le Comité Jean Zay Cannes 39 proposent donc de revivre à Orléans ce festival de 1939 qui n'a jamais eu lieu. 29 des 30 films, sélectionnés en 1939, sont proposés à partir de ce mardi au Théâtre d'Orléans et au Cinéma des Carmes. On peut citer La Grande Parade de Walt Disney, Le Magicien d'Oz de Victor Flemming, Mr Smith au Sénat de Frank Capra ou encore côté français, La Charrette fantôme de Julien Duvivier , La Loi du Nord de Jacques Feyder. 

Le plus dur a été de retrouver et de restaurer tous ces films explique François Caspar, le directeur du Festival Cannes 1939. " Les films étaient disséminés dans différents lieux dans le monde, il y a des ayants droits qu'il a fallu retrouver, des copies à restaurer. On va vraiment être dans le jus de l'époque .. notamment pour les couleurs". A côté de la sélection officielle de Cannes, les organisateurs proposent 4 œuvres " hors compétition" pour éclairer sur le contexte de l'époque. Parmi eux, les films français : Espoir d'André Malraux, La Bête Humaine et la Règle du Jeu de Jean Renoir.

Alex Lutz en maître de cérémonie 

Alex Lutz dans les locaux de France Bleu Orléans - Radio France
Alex Lutz dans les locaux de France Bleu Orléans © Radio France - Sébastien Doucet

Comme à Cannes, chaque année au mois de mai, le Festival Cannes 39 débutera par une cérémonie d'ouverture à la Salle Touchard du Théâtre, mardi 12 novembre. Il se terminera par une cérémonie de clôture et de remise des prix, samedi soir, au même endroit. Les 2 soirées seront animées par le comédien Alex Lutz, installé depuis peu sur la région d'Orléans. Un jury, présidé par le réalisateur israélien Amos Gitaï, décernera le Grand Prix du Festival 1939 ainsi que le Prix d'interprétation. Il y aura également un Prix du Public et un Prix des Lycéens. 

France Bleu Orléans en direct tous les soirs

Le studio de France Bleu Orléans au Théâtre - Radio France
Le studio de France Bleu Orléans au Théâtre © Radio France - Pierre André Supiot

Pour faire vivre cet événement au plus près, France Bleu Orléans sera en direct tous les soirs de 16h à 19h, depuis le Théâtre d'Orléans. Marc Yvan recevra quelques unes des personnalités attendues sur le Festival. Chaque matin, à 8H40, Sébastien Doucet proposera lui un "Journal du Festival". Le programme, les horaires et les tarifs d'entrée sont eux à retrouver sur le site du Festival.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu