Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Ornans: le peintre Yan Pei-Ming s'installe dans l'atelier de Courbet

-
Par , France Bleu Besançon

Le célèbre peintre franco-chinois Yan Pei-Ming a pris ses quartiers à Ornans dans l'atelier de Gustave Courbet. Il y réalise une partie des toiles monumentales qui seront exposées au musée Courbet à partir de juin, pour le bicentenaire de la naissance de Courbet.

Yan Pei-Ming dans l'atelier de Gustave Courbet, devant un portrait d'époque du peintre franc-comtois
Yan Pei-Ming dans l'atelier de Gustave Courbet, devant un portrait d'époque du peintre franc-comtois © Maxppp - Ludovic Laude

Ornans, France

C'est une star de la peinture contemporaine. Yan Pei-Ming, le peintre d'origine chinoise connu dans le monde entier pour ses portraits géants, s'installe pour quelques semaines dans l'atelier de Gustave Courbet à Ornans.  Yan Pei-Ming va y travailler à la réalisation de plusieurs toiles de grande dimensions qui seront dévoilées au grand public à partir du 10 juin au musée Courbet d'Ornans, dans le cadre de l’exposition "Yan Pei-Ming face à Courbet", l'un des moments forts de la commémoration du bicentenaire de la naissance du maître d'Ornans. 

Le peintre franco-chinois a exposé dans le monde entier, il s'est fait connaître à travers ses portraits monumentaux  en gros plan de personnalités comme Obama, Mao, Michael Jackson ou Jean-Paul II. Le Département du Doubs, propriétaire depuis 2008 de l'atelier où Gustave Courbet vécut et travailla de 1860 à son exil en Suisse en 1873, a restauré les lieux, dans le but d’accueillir des artistes en résidence et d’ouvrir ponctuellement ses portes au grand public lors de grands événements.