Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

"Oups Dance Company" en résidence dans l'Yonne attend impatiemment la réouverture des salles

-
Par , France Bleu Auxerre

Les danseuses Clémence Juglet et Emilie Joneau avaient été primées aux Synodales à Sens dans l'Yonne en octobre 2019. Elles sont en résidence en ce moment à la ferme du Grand Béon à Soucy. Un travail préparatoire et de création qui vient combler l'impatience de remonter sur scène.

Les danseuses Clémence Juglet et Emilie Joneau forment le duo "Oups dance company"
Les danseuses Clémence Juglet et Emilie Joneau forment le duo "Oups dance company" - Julie Cherki

Avec la réouverture annoncée des salles de spectacle, le 19 mai 2021, les artistes d'art vivant voient enfin le bout du tunnel. C'est le cas des danseuses Clémence Juglet et Emilie Joneau. Elles forment "Oups dance company" et sont en résidence toute cette semaine à la ferme du Grand Béon à Soucy dans l'Yonne. 

Des artistes impatientes de retrouver le public - Reportage de Renaud Candelier

Des gestes désarticulés, du rire, de l'autodérision pour mieux s'accepter et se faire accepter des autres. Voilà ce que raconte leur premier spectacle "Pardon !", une représentation de 45 minutes qu'elles peuvent enfin retravailler ensemble, explique Emilie Joneau : "cela fait trois mois qu'on ne s'est pas vues avec Clémence, qu'on n'a rien créées. Nous avons essayé en visio, mais c'est compliqué." Des retrouvailles essentielles pour ce duo reconnaît Serge Chardon, secrétaire du centre d'action culturelle du Grand Béon : "c'est une bouée de sauvetage pour eux, c'est clair. C'est le sens de ce lieu, accueillir des artistes dans le nord de la Bourgogne où malheureusement il n'y a pas beaucoup d'équipements culturels."

Pour afficher ce contenu Instagram, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Ces derniers mois, les deux danseuses ont bien dansé ensemble, mais en visio. Elles ont même gagné un prix de 10.000 euros lors d'un concours devant un public de 10.000 personnes mais qui regardait derrière son écran, regrette Clémence Juglet : "pendant qu'on dansait, j'ai eu des sensations pas très agréables. Je sentais qu'il y avait un vide." Un vide bientôt comblé précise Emilie Joneau : "la semaine prochaine, on part en Espagne. Chez eux, ils n'ont même pas fermé les théâtres depuis le mois de juin. Même s'ils sont à jauge réduite, ils continuent de faire avancer la culture. C'est très important pendant cette période-là où tout le monde est un peu déprimé." 

"Avec cette énergie qu'on ne reçoit pas du public, ce n'est plus du spectacle vivant" - Emilie Joneau, Oups Dance Company

Une réouverture des lieux culturels en France que le duo Oups Dance Company espère durable. Les danseuses présenteront la première de leur spectacle sur la Scène Nationale de Blois au mois de septembre. De son côté, la ferme du Grand Béon, proposera un premier spectacle fin mai, la pièce "Rosa Bonheur".

Pour afficher ce contenu Instagram, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Choix de la station

À venir dansDanssecondess