Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs DOSSIER : Le pourquoi du comment

Ouverture de la pêche dans l'Yonne : ce qu'il faut savoir

vendredi 9 mars 2018 à 4:04 Par Delphine Martin, France Bleu Auxerre

Les 17 000 pêcheurs de l'Yonne sont dans les starting blocks avant l’ouverture de la pêche, le samedi 10 mars. Mais avant d’aller taquiner le goujon, voilà quelques informations utiles.

L'ouverture de la pêche à la truite, c'est le 10 mars.
L'ouverture de la pêche à la truite, c'est le 10 mars. © Maxppp - Jean-Pierre Balfin

Quels types de poissons cette ouverture concerne-t-elle exactement ?

Officiellement, le 10 mars, c'est l'ouverture générale de la pêche dans les eaux de "première catégorie". C’est-à-dire les cours d'eau et les ruisseaux avec des eaux froides et rapides, où l'on trouve essentiellement de la truite : truite Fario et truite Arc En Ciel.

Sur les autres cours d'eau, qu'on dit de 2e catégorie, la pêche est autorisée tout au long de l'année, sauf pour certaines espèces, comme le brochet ou le sandre, qui sont en pleine reproduction. Là, il faudra attendre jusqu'au 1er mai avant de pouvoir les pêcher.

Y a-t-il beaucoup de truites dans notre département ?

Pas énormément, mais il existe tout de même quelques « coins à saumon » : les cours d'eau du Morvan (le Cousin, la Cure, la Romanée). Dans l'auxerrois, il faudra aller au bord du Vrin ou du Tholon. On en trouve aussi dans l'Ouanne (en Puisaye), dans le Créanton (dans le florentinois) et dans la Vallée de la Vanne, dans le sénonais

Alors à partir de samedi, je peux prendre ma canne et aller pêcher ?

Oui, si vous avez une carte de pêche : elle est obligatoire dans les eaux libres, c'est à dire les étangs qui communiquent avec un ruisseau, les ruisseaux, les canaux, et les rivières. 

Les cartes de pêche sont délivrées par l'une des 44 associations de pêche agréées du département. Notez que 80% des cours d'eau sont accessibles avec une seule et même carte. Si je prends ma carte de pêche à Avallon, je peux ainsi venir pêcher à Auxerre ou à Sens. Seuls quelques associations font « cavalier seul », notamment Chigy ou Villeneuve l'Archevêque.

La cotisation est de 77 euros par an, parfois un peu plus en fonction des zones de pêche. Vous pouvez aussi prendre une carte de pêche pour une journée, à 11 euros. Ou pour une semaine, à 32 euros.

Cet argent sert notamment à entretenir les cours d'eau, à payer le personnel de la fédération et à réaliser des aménagements pour protéger le milieu aquatique.

Attention, pour la pêche à la truite, chaque pêcheur peut en garder 6 par jour au maximum. Le poisson doit mesurer au moins 23 centimètres. Les plus petits doivent être délicatement remis à l'eau, sinon c’est l’amende. 

Une soixantaine de gardes pêches veillent au grain dans les associations. Il y a aussi des agents de l'office national de la chasse et de la faune sauvage et même des gendarmes qui sont amenés à faire de la "police de l'hameçon" comme on dit.

Et je vais croiser du monde ?

Un petit peu quand même ! On compte 13 000 pêcheurs avec une carte annuelle dans le département. Et 4 000 personnes avec des cartes périodiques, soit environ 17 000 adhérents. Un chiffre relativement stable d'année en année. Et vous pouvez emmener vos enfants et petits-enfants : aujourd'hui, 30% des pêcheurs ont moins de 18 ans.

La fédération emploie même un animateur pour faire découvrir la pêche dans les écoles et les centres de loisirs. On compte aussi 10 "ateliers de pêche nature", dans les clubs de pêche, pour initier les enfants dès 7 ans.

  - Aucun(e)
-