Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Ouverture du Musée des Beaux Arts de Dijon après 17 ans de travaux

-
Par , France Bleu Bourgogne

Le ministre de la Culture inaugure le nouveau Musée des Beaux Arts de Dijon vendredi. Cinquante salles vont accueillir 1500 œuvres de l'Antiquité à l'époque contemporaine avec des toiles de l’artiste dijonnais Yan Pei-Ming. Le musée espère doubler le nombre de visiteurs. Entrée gratuite.

50 salles désormais dans le musée des Beaux Arts de Dijon
50 salles désormais dans le musée des Beaux Arts de Dijon © Radio France - Philippe Paupert

Dijon, France

Le ministre de la Culture Franck Riester inaugure le Musée des Beaux Arts de Dijon vendredi. Après dix-sept ans de chantier et 60 millions d'euros, les visiteurs pourront découvrir les cinquante salles du musée à partir de 19 heures, l'entrée est gratuite. De l'antiquité à nos jours, 1500 œuvres sont présentées au public. L'ouverture se fera avec funambule et musicien avant un week-end de fête autour du musée avec poupées géantes et tambour. Le musée sera ouvert jusqu'à minuit pour la nuit européenne des musées.   

Nouvelles salles pour doubler la fréquentation

L'entrée du musée se fait désormais par la place de la Sainte Chapelle. Ce n'est plus un parking et la façade Monument Historique a été restaurée. Sandrine Balan, la conservatrice du musée des Beaux Arts de Dijon espère doubler la fréquentation avec des "espaces inédits pris sur les réserves, les bureaux, la documentation pour créer de nouvelles salles. Le musée dispose de 4 200 mètres carrés d'exposition permanente sur cinquante salles contre une petite trentaine avant travaux.  Le musée espère atteindre les 400 000  visiteurs par an". 

La conservatrice encourage aussi les visiteurs à toucher les facs-similés de la salle tactile. Sandrine Balan explique que les planchers des salles de l'ancienne école de dessin de Dijon ont été "renforcés en raison du poids de Hebe, statue de plus d'une tonne. Il y avait autrefois des étais au sous sol".

Sandrine Balan "l'objectif est de 400 000 visiteurs par an"

De l'antiquité au peintre contemporain Yan Pei-Ming

La première exposition temporaire du musée des Beaux Arts est celle de Yan Pei-Ming. Le directeur adjoint du musée Thomas Charenton indique que l'artiste contemporain installé à Dijon propose dans la la grande galerie XVIIIème "deux très grands formats pour des ré-interprétations de Caravage à la façon de Ming. C'est un manifeste pour dire que le musée est ouvert sur son époque et l'art contemporain".

Thomas Charenton "deux très grands formats de ré-interprétation du Caravage à la façon de Ming"

Toiles et objets d'art tirés des réserves

1500 œuvres sont exposés, le musée en possède 130 000. La conservatrice Sandrine Balan attire l'oeil du visiteur sur les objets d'arts et quelques peintures tirées des réserves : "le musée exposait peu d'objets d'art avant les travaux car nous avions très peu de vitrines".  

Sandrine Balan a sorti des réserves "la mort de Senèque" de Jean-Charles Nicaise Perrin et "un sujet étonnant pour  un tableau de 15 mètres carrés qui était roulé dans les réserves : Les Deux veuves d'un chef indien se disputant les honneurs du bûche peint par Louis Jean François Lagrenée". Sandrine Balan est particulièrement fière d'exposer une pendule Boulle "redécouverte en morceaux dans les réserves. Elle été entièrement restaurée. C'est un objet rarissime. Il existe un seul autre exemplaire aux archives."

Sandrine Balan "avant les travaux, on avait très peu d'objets d'art car on avait peu de vitrines"

Les toiles de l'artiste Yan Pei-Ming côtoient les œuvres du musée des Beaux Arts de Dijon - Radio France
Les toiles de l'artiste Yan Pei-Ming côtoient les œuvres du musée des Beaux Arts de Dijon © Radio France - Philippe Paupert
Le tableau de Perrin "La mort de Senèque" a été sorti des réserves du musée des Beaux Arts de Dijon - Radio France
Le tableau de Perrin "La mort de Senèque" a été sorti des réserves du musée des Beaux Arts de Dijon © Radio France - Philippe Paupert