Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Par Toutatis, Astérix a 60 ans !

-
Par , France Bleu

Il y a 60 ans, le 29 octobre 1959, Astérix le Gaulois et son ami Obélix font leur première apparition dans le journal pour enfant, Pilote. Depuis lors, le petit Gaulois a fait du chemin en passant de la vignette de bande dessinée à la pellicule de cinéma.

Qui ne connaît pas Astérix et son acolyte Obélix ? Véritable phénomène de la culture populaire française, ils ont su trouver leur public par-delà les frontières. Leurs aventures sont traduites dans 111 langues étrangères ou régionales et ont été vendues à 380 millions d'exemplaires. Véritable succès d'édition, la série est la bande dessinée européenne la plus vendue dans le monde.

Un Gaulois, quelle drôle d'idée

Le scénariste français René Goscinny et le dessinateur français Albert Uderzo publient dans le premier numéro du journal français Pilote, les aventures d'un nouvel héros de bande dessinée, Astérix le Gaulois. On est le 29 octobre 1959

Nous avons voulu nous servir de nos Gaulois pour parodier, pasticher notre vie de Français, la société dans laquelle nous vivons, nos manies, nos habitudes. Et c'est une chose qu'il nous amuse beaucoup de faire - René Goscinny, Les Dossiers de l'écran, le 12 octobre 1976

La naissance d'Astérix et Obélix

Goscinny et Uderzo, les heureux créateurs d'Astérix - Maxppp
Goscinny et Uderzo, les heureux créateurs d'Astérix © Maxppp -

Les papas d'Astérix et Obélix, le scénariste René Goscinny et le dessinateur Albert Uderzo, voulaient pour leur collaboration avec le journal pour enfant, Pilote, créer des personnages typiquement Français. Leur premier choix se porte sur l'adaptation du Roman de Renart, un ensemble de récits animaliers du Moyen Âge. Mais l'idée a déjà été prise. Déception. Ils cherchent une nouvelle idée.

Après avoir passé en revue les différentes époques de l'histoire de France, leur choix se porte sur les Gaulois.

Nous avons eu la chance de tomber sur une idée très simple et tellement simple (...) Et nous nous sommes trouvés dans la position d'Américains qui auraient redécouvert le Far West et nous avons découvert notre Far West à nous, qui était les Gaulois - René Goscinny, le 28 août 1967

Il faudra attendre 1961 pour que le premier album en couverture cartonnée, Astérix le Gaulois, sorte en librairie. Jusqu'en 1973, les aventures du petit Gaulois paraissent conjointement dans les colonnes de Pilote et en album.

La potion magique du succès

L'humour parodique de la série est sa potion magique. Les albums sortent les uns après les autres et connaissent à chaque fois un grand succès. Les petits travers de notre société sont croqués avec humour. Tout y passe : le dopage dans Astérix aux Jeux olympiques, le fisc avec Astérix et le Chaudron, le bétonnage des plages avec Le Domaine des dieux...

Le 5 novembre 1977, René Goscinny laisse Astérix orphelin. Albert Uderzo décide de continuer seul l'aventure et d'assumer la double casquette de dessinateur et de scénariste. Les lecteurs sont toujours au rendez-vous.

En 2011, Uderzo choisit Jean-Yves Ferri pour écrire le scénario des prochains albums. Deux ans plus tard, il cède sa place de dessinateur à Didier Conrad pour Astérix chez les Pictes

Le 24 octobre 2019 sort la 38e aventure d'Astérix, La fille de Vercingétorix. Pour la première fois, la part belle de l'histoire est donnée à un personnage féminin, la fougueuse Adrénaline.

Un Gaulois sur les ondes

Été 1966, France Inter diffuse à la mi-journée une adaptation radiophonique de la première aventure d'Astérix. Claude Villers assure son adaptation pour la radio et la réalisation est confiée à Claude Dupont sur une mise en musique de Gérard Calvi. 

Quand les auteurs prennent la place de leurs héros - Maxppp
Quand les auteurs prennent la place de leurs héros © Maxppp - INA

Pour la première fois, les lecteurs d'Astérix découvrent les voix de leurs héros préférés. Désormais, dans l'inconscient collectif, les voix des acteurs Roger Carel et Jacques Morel sont associées à celles d'Astérix et Obélix.

Il fallait que dans cette transposition, il (le lecteur) retrouve l'ambiance d'Astérix et surtout, qu'il ne soit pas déçu par les voix - René Goscinny, le 2 juillet 1966 

De la planche de dessin à l'image animée

Le 20 décembre 1967, les petits Français découvrent sur les écrans la première aventure animée d'Astérix. C'est un succès avec près de 2,5 millions de spectateurs en France. 

Uderzo et Goscinny à l'occasion de la sortie en salle d'Astérix le Gaulois - Getty
Uderzo et Goscinny à l'occasion de la sortie en salle d'Astérix le Gaulois © Getty

Neuf autres dessins animés suivront dont le dernier en 3D, Astérix : Le Domaine des dieux, sorti en 2014 et réalisé par Alexandre Astier et Louis Clichy.

À l'aube de l'an 2000, Astérix prend enfin vie

Il faut attendre 1999 et le réalisateur Claude Zidi pour qu'Astérix et Obélix prennent vie au cinéma, sous les traits de Christian Clavier et Gérard Depardieu. Le public est là et le film Astérix et Obélix contre César totalise près de 9 millions d'entrées en France.

"Astérix et Obélix : Mission Cléopâtre", le quatrième succès du box-office français - Getty
"Astérix et Obélix : Mission Cléopâtre", le quatrième succès du box-office français © Getty

Trois autres films suivront mais c'est la version d'Alain Chabat en 2002, Astérix et Obélix : Mission Cléopâtre, qui rafle la mise avec plus de 14,5 millions d'entrées en France. Un énorme triomphe dû à l'humour décalé de l'ex-Nul, aux décors ainsi qu'aux interprètes dont un Jamel Debbouze au sommet de son art.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu