Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture - Loisirs

Paris 2024 : On a un peu rendez-vous avec notre histoire

-
Par , France Bleu Poitou

La Vienne a obtenu le label Terre de Jeux 2024 comme 23 autres départements . Une cérémonie avait lieu à Paris à l’assemblée des départements de France et mercredi c’était au tour de 7 communes des Deux Sèvres de recevoir leur labellisation. Tony Estanguet était sur France Bleu Poitou.

Tony Estanguet entouré par les élus du Département de la Vienne
Tony Estanguet entouré par les élus du Département de la Vienne © Radio France - Anne Tréguer

Poitiers, France

Tony ESTANGUET, président du comité organisateur des JO de Paris était notre invité 

- Comment obtient-on le label "Terre de Jeux 2024"?

- Il faut que les territoires répondent à trois critères : comment ils peuvent nous aider à faire rayonner l'événement en organisant par exemple des retransmissions, en organisant des animations pendant les compétitions, pour que les jeunes puissent d'essayer aux sports olympiques et paralympiques. Le deuxième enjeu est de mettre en place des animations dans les écoles et les quartiers pour faire vivre les émotions du sport et le troisième enjeu c'est ce qu'on appelle l'engagement des Français. On va leur proposer de soutenir les équipes de France, de les rencontrer, de courir le marathon des jeux en relais. On a un peu rendez-vous avec notre histoire

- Et tous les territoires rêvent d'accueillir des délégations étrangère comment ça marche ?

- Ce sont d'abord les délégations étrangères qui décident, nous on a commencé un travail pour recenser toutes les offres disponibles, une sorte de catalogue avec tous les lieux pour se préparer en fonction des sports pratiqués il faut avoir des bonnes infrastructures sportives et de l’hébergement, d’hôtellerie. Ensuite les délégations vont choisir.  

-Alors justement vous évoquez l’hôtellerie, il y a ce "couac" avec  Airbnb et les hôteliers. Vous avez  a écrit  à la principale organisation d'hôteliers pour proposer une rencontre rapide et réaffirmer les engagements vis-à-vis du secteur, en colère depuis l'annonce du partenariat noué entre le Comité international olympique (CIO) et Airbnb....

-Alors oui, on a eu quelques échanges encore hier tout ça est en train de rentrer dans l'ordre il y a eu une petite incompréhension, ce partenariat n'impacte pas l'organisation des JO à Paris en 2024.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu