Culture – Loisirs DOSSIER : Paris 2024

Paris 2024 : Obut et les boulistes de la Loire veulent de la pétanque aux JO

Par Sandrine Morin et Yves Renaud, France Bleu Saint-Étienne Loire et France Bleu mercredi 13 septembre 2017 à 20:43

Romain Souvignet, directeur général d'Obut
Romain Souvignet, directeur général d'Obut © Radio France - Yves Renaud

Pour les Jeux de 2024, Paris optera-t-elle pour la pétanque ? Le pays organisateur a la possibilité de programmer des épreuves de pétanque.

La pétanque, sport olympique ? Une opportunité accordée par le CIO au pays organisateur des Jeux et donc à Paris pour 2024 ! En tout cas la discipline est sur les rangs tout comme le squash et le billard.

Et maintenant que Paris a officiellement décroché l'événement, à Saint-Bonnet-le-Château, chez Obut, on croise les doigts. Romain Souvignet, le directeur général estime que "ce serait une très bonne chose pour les disciplines, la pétanque à la base, la boule lyonnaise et la boule italienne !".

Un sport assez traditionnellement associé à la France mais "c'est mondial", explique-t-il, "on arrive à jouer à New-York, comme c'était le cas en juillet, au Canada aussi et ailleurs en Europe".

L'occasion de changer l'image de la pétanque

À l'independant du Soleil, club de ce quartier de Saint-Étienne. - Radio France
À l'independant du Soleil, club de ce quartier de Saint-Étienne. © Radio France - Sandrine Morin

"Tous les sports ou presque sont olympiques, pourquoi pas la pétanque !?", se demande Milo, en ne perdant pas de vue son cochonnet. Il fait partie de la boule indépendante du Soleil, un club du quartier stéphanois. Pour le président, ce serait carrément l'occasion de "réparer une injustice, cette réputation, cette mauvaise image, que c'est un sport de beuverie". Sans compter les chances de médailles tricolores grâce à "de gros joueurs, une bonne équipe de France".

Confrontations mondiales inédites

Si des épreuves sont organisées en 2024 à Paris, il s'agirait des premières confrontations mondiales. "Peu de pays sont enclins à venir embêter les Français, mais les Espagnols, les Belges ou encore les Malgaches ont un très bon niveau", s'amuse le patron d'Obut. Il observe aussi que l'Asie commence à s'y intéresser : la Chine et Singapour notamment "ils sont sérieux dans le sport, il faudra se méfier!"

Le Comité national olympique décidera si la pétanque est de la partie olympique après les Jeux de Tokyo de 2020.