Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Paris : c'est fini pour la grande roue de la place de la Concorde

mercredi 22 novembre 2017 à 18:30 Par Sylvie Charbonnier, France Bleu Paris et France Bleu

C'est fini, pour la grande roue de la Place de la Concorde. A la quasi unanimité, le Conseil de Paris a voté, ce mercredi, le non-renouvellement de la convention d'occupation du domaine public avec Fêtes et Loisirs, la société de Marcel Campion.

La grande roue de la place de la Concorde
La grande roue de la place de la Concorde © Maxppp - sylvie charbonnier

Paris, France

La grande roue de la place de la Concorde, c'est fini. C'était quasiment l'union sacrée, ce mercredi après midi, au Conseil de Paris, pour voter le non-renouvellement de la convention avec Fêtes et Loisirs, la société de Marcel Campion. Une convention qui arrive à expiration, le 5 juillet prochain.

Pour les élus, la décision se justifie par le caractère patrimonial exceptionnel de la place de la Concorde et de la perspective visuelle historique, entre le Louvre et l'Arc de Triomphe. Cette grande roue s'était installée à cet endroit, depuis 1993. Au fil des années, elle avait attiré de multiples critiques.

Les élus sont cependant d'accord, pour qu'une autre grande roue soit installée, dans un autre lieu parisien. Une nouvelle attraction qui pourrait petre sur pied, pour les fêtes de fin d'année, l'an prochain.

Cette décision suit de quelques semaines celle d'annuler le marché de Noel des champs Elysées, également géré par Marcel Campion. Ces dernières semaines, les forains en colère avaient organisé, à plusieurs reprises, des opérations escargot, pour bloquer la circulation dans et autour de la capitale.