Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Paris : cinq oeuvres à ne pas manquer pour la Nuit Blanche

-
Par , France Bleu Paris

Ce samedi, pour la 13e année consécutive, une partie de Paris va vivre au rythme de l'art contemporain. Pour l'édition 2015, la Nuit Blanche investit les quartiers nord de la ville. Francebleu.fr a sélectionné cinq lieux incontournables pour réussir son exploration.

L'oeuvre "Waterlight" de Daan Roosegarde
L'oeuvre "Waterlight" de Daan Roosegarde © Radio France - Julien Baldacchino

La Nuit Blanche 2015 est placée sous le signe de l'environnement. A deux mois de la conférence sur le climat COP21, qui se tiendra à Paris, le directeur artistique de cette 13e édition de la manifestation culturelle, José-Manuel Gonçalves s'est vu demander de composer une programmation centrée sur les questions environnementales. Car "l'art contemporain, c'est aussi un acte politique", selon Bruno Julliard, premier adjoint à la Maire de Paris, chargé de la culture.

Le parcours "in", cette année, est centré sur le nord de la ville : trois circuits permettent d'admirer une centaine d'oeuvres et de performances, autour du parc Monceau, de la Gare du Nord, mais aussi de la Petite ceinture, cette ancienne voie ferrée habituellement fermée au public, et pour la première fois jusqu'à Aubervilliers. Petit tour d'horizon des lieux les plus impressionnants de cette Nuit Blanche.

Au parc Monceau, les animaux du sud débarquent à Paris

Que se passerait-il si le réchauffement climatique se poursuivait, d'ici vingt à trente ans ? C'est ce qu'a imaginé l'artiste Erik Samakh. Le résultat, c'est une installation sonore qui donne l'impression, en plein coeur du parc Monceau, d'être dans une forêt de Provence en plein été. L'artiste est allé dans le sud enregistrer les sons des criquets, grillons et grenouilles, pour reconstituer l'ambiance sonore des zones climatiques plus chaudes.

Au parc Monceau, l'installation artistique est à écouter
Au parc Monceau, l'installation artistique est à écouter © Radio France - Julien Baldacchino

Montée des eaux au parc Martin Luther King

Les oeuvres d'anticipation investissent également le square Martin Luther King, un peu plus loin. Là, l'artiste  néerlandais Daan Roosegarde a conçu une installation à base de lasers, de LED et de fumée, pour symboliser la montée des eaux aux Pays-Bas, qui sont situés sous le niveau de la mer. Résultat : les spectateurs se retrouvent immergés sous une mer virtuelle de trois mètres de haut

Le niveau de la mer est symbolisé par des lasers bleus
Le niveau de la mer est symbolisé par des lasers bleus © Radio France - Julien Baldacchino

Le saut dans les nuages de Stéphane Ricordel sur la petite ceinture

C'est sans doute l'oeuvre la plus poétique de cette édition 2015 de Nuit Blanche : à l'entrée de la petite ceinture, Stéphane Ricordel, qui dirige une compagnie d'acrobates, a conçu un spectacle d'un quart d'heure environ. On y voit un acrobate plonger littéralement dans un nuage. 

Revers de la médaille : ce plongeon déclenche de la neige... en plein mois d'octobre. Une façon de montrer que lorsque les hommes accomplissent leurs rêves fous et défient la nature, celle-ci peut en subir les conséquences. 

Le spectacle a lieu toutes les 30 minutes
Le spectacle a lieu toutes les 30 minutes © Radio France - Julien Baldacchino

Une maison qui fond devant la gare du Nord

C'est un drôle d'immeuble haussmannien qui se dresse devant la gare du Nord : sous l'effet du réchauffement climatique, cette maison se retrouve déséquilibrée et fond sur le sol. La porte d'entrée a, elle, déjà fondu, laissant penser que les habitants sont déjà piégés à l'intérieur.

Cette impressionnante sculpture est l'oeuvre de Leandro Erlich, un artiste qui a fait des miroirs et des trompe-l'oeil sa marque de fabrique. Elle est amenée à rester en place après la Nuit Blanche.

La Maison Fond restera en place après la Nuit Blanche
La Maison Fond restera en place après la Nuit Blanche © Radio France - Julien Baldacchino

Le collectif Encore Heureux lance l'alerte porte d'Aubervilliers

Encore Heureux est un collectif d'architectes. Mais ici, ce n'est pas un bâtiment que vous pourrez admirer Porte d'Aubervilliers, dans le square Claude Bernard. Ce sont d'immenses lettres affichant le mot "Extinction", formé par des gyrophares oranges, accompagné d'une bande sonore sourde et anxiogène. A la fois angoissant et fascinant !

Les lettres "Extinction" se détachent dans la pénombre de la nuit
Les lettres "Extinction" se détachent dans la pénombre de la nuit © Radio France - Julien Baldacchino
  • Arts
Choix de la station

À venir dansDanssecondess