Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Paris : le préfet doit revoir son arrêté sur la fermeture des salles de sport

-
Par , France Bleu Paris, France Bleu

Les salles de sport remportent une bataille judiciaire contre la préfecture : le tribunal administratif de Paris a demandé au préfet de revoir son arrêté sur la fermeture des salles.

Le complexe accueille aussi un tout nouveau mur d'escalade.
Le complexe accueille aussi un tout nouveau mur d'escalade. © Radio France - Simon Soubieux

Le préfet va devoir revoir sa copie d'ici lundi concernant la fermeture des salles de sport. Le tribunal administratif de Paris l'enjoint jeudi soir à adopter une nouvelle version de son arrêté. Le juge des référés estime qu'il doit faire la distinction entre les pratiques, afin de permettre les activités sportives individuelles et les cours collectifs dans lesquels il n'y a aucun contact.

"Le directeur de l'Agence régionale de santé n’évoque à aucun moment les risques particuliers liés à la pratique d’une activité physique ou sportive individuelle ou dans le cadre d’un cours collectif en salle", souligne le jugement. D'après le juge des référés, rien n'indique que "les salles dans lesquelles sont pratiquées des activités physiques ou sportives individuelles ou des cours collectifs dédiés n’impliquant aucun contact entre les participants puissent être regardées comme des lieux de propagation active du virus Covid-19, alors même que ces établissements sont fréquentés par des jeunes adultes."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess