Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Paris : la grande roue devrait quitter la place de la Concorde, Marcel Campion évoque un "règlement de comptes"

jeudi 9 novembre 2017 à 8:45 - Mis à jour le jeudi 9 novembre 2017 à 10:41 Par Martine Bréson, France Bleu Paris et France Bleu

Anne Hidalgo ne veut plus de la grande roue de Marcel Campion à la Concorde. La maire de Paris va déposer une proposition lundi 20 novembre 2017 au Conseil de Paris pour supprimer la grande roue du roi des forains. Joint par téléphone, Marcel Campion a évoqué l'idée d'un "règlement de comptes".

La grande roue à Paris
La grande roue à Paris © Maxppp - Bruno Levesque

Paris, France

Il risque de ne plus y avoir de grande roue place de la Concorde à Paris. C'est en tout cas le souhait de la maire de la capitale Anne Hidalgo qui veut faire voter la proposition au prochain Conseil de Paris.

Marcel Campion évoque l'idée d'un "règlement de comptes"

Joint par téléphone jeudi matin par France Bleu Paris pour une réaction à l'annonce de la possible suppression de la grande roue place de la Concorde, Marcel Campion n'a pas souhaité s'exprimer. Il a cependant évoqué l'idée d'un "règlement de comptes". Le roi des forains, propriétaire de la grande roue, a précisé qu'avant de se prononcer, il voulait attendre la décision du tribunal administratif. La justice a été saisie par les forains au sujet de l'absence du Marché de Noël sur les Champs Elysées pour cette fin d'année 2017. Le tribunal administratif doit rendre sa décision mardi 14 novembre 2017.

La fin de la grande roue place de la Concorde

"Il y a un an", explique la Mairie de Paris à France Bleu Paris jeudi matin, les conseillers de Paris ont voté un vœu pour que l'installation de la grande roue sur la place de la Concorde soit remise en débat à l'automne 2017. Nous y sommes, précise la Mairie de Paris, l'Exécutif municipal tiendra parole en organisant ce débat lors du Conseil de Paris du 20 novembre. Il soumettra à cette occasion un vœu aux conseillers de Paris qui prévoit de mettre un terme à l'installation de cette grande roue d'ici l'été 2018".

Après le marché de Noël Anne Hidalgo s'attaque donc à la grande roue. Elle estime que ce manège qui trône depuis 1993 sur le bord de la place de la Concorde entre l'Arc de triomphe et le Louvre défigure le paysage urbain.

La place de la Concorde doit retrouver son caractère patrimonial" - Mairie de Paris

La Mairie veut que la place de la Concorde "retrouve son caractère patrimonial. Il s'agit de restaurer la perspective visuelle historique qui relie l'Arc de Triomphe au Louvre, tout en facilitant la circulation des piétons dans ce secteur très touristique".

La foire du Trône elle aussi dans le collimateur de la Mairie de Paris

Catherine Baratti-Elbaz, maire du 12e arrondissement de Paris était l'invitée de France Bleu Paris à 8h15 jeudi matin. Elle estime qu'il est "normal que la Mairie de Paris se réinterroge régulièrement sur les manifestations festives qui ont lieu sur son territoire. Je participerai à ces réflexions dans le cadre de mes fonctions de maire du 12e arrondissement". Catherine Baratti-Elbaz a proposé de son côté de réduire la Foire du Trône. Elle précise qu'elle veut "diminuer l’impact de la Foire du Trône pour les riverains... C'est pas contre les forains, c'est pas contre la Foire du Trône mais c'est pour la qualité de vie des habitants".

Grande roue et Foire du Trône : écoutez la maire du 12e, Catherine Baratti-Elbaz.

A Lire aussi : Le bras de fer entre la Mairie de Paris et Marcel Campion qui a reculé au maximum le démontage de sa grande roue en mai 2017.