Culture – Loisirs

Paris va investir 300 millions d'euros pour rénover la Tour Eiffel

Par Valentine Joubin, France Bleu Paris Région et France Bleu vendredi 13 janvier 2017 à 14:36

Tour Eiffel
Tour Eiffel © Radio France - Martine Bréson

La mairie de Paris veut rendre la Tour Eiffel plus attractive et plus accessible, dans la perspective des Jeux Olympiques 2024. Des travaux de rénovation seront réalisés pendant 15 ans pour un investissement total de 300 millions d’euros, a annoncé Anne Hidalgo vendredi.

Paris va offrir un lifting à sa dame de fer. Anne Hidalgo, la maire de la capitale, annonce ce vendredi un plan d'investissement de 300 millions d'euros sur quinze ans pour mieux "valoriser" l'image de la Tour Eiffel dans la perspective des Jeux Olympiques 2024 . Le projet prévoit la création de nouveaux espaces d’accueil et une meilleure gestion des flux. Anne Hidalgo espère ainsi réduire voire supprimer les files d’attente à tous les niveaux de la Tour. La proposition sera soumise au prochain Conseil de Paris qui se tiendra le 30 janvier.

Repenser le scintillement nocturne

Le chantier, confié à la Société d'exploitation de la Tour Eiffel (SETE), un organisme public, comprend notamment la modernisation du deuxième étage inférieur et une partie des ascenseurs de la tour. La ville de Paris entend aussi repenser la mise en lumière du monument payant le plus visité au monde. "Le scintillement à chaque passage horaire est très apprécié des Parisiens et des touristes, rappelle le maire adjoint chargé de la culture Jean-François Martins, mais il a 17 ans : il est temps de le remettre au goût du jour, tant dans sa technique que dans son profil énergétique". Le remplacement des vieilles ampoules par des LED permettrait de réduire la consommation énergétique de 60 à 70%. De la couleur pourrait aussi être introduite.

Les travaux plus importants seront réalisés d'ici les Jeux Olympiques et paralympiques de 2024 pour faire de la Tour Eiffel "une vitrine irréprochable de la qualité de l’accueil parisien", explique la mairie dans un communiqué. Anne Hidalgo a aussi en ligne de mire l'Exposition universelle 2025, à laquelle la France est également candidate.