Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Festival de BD d'Angoulême : pas de version grand public en juin

Après les dernières évolutions de la crise sanitaire, le festival international de la bande-dessinée d'Angoulême a décidé de ne pas accueillir de festivaliers en juin. Pour les amoureux du 9e art, le rendez-vous est donné en janvier 2022.

Le "Vaisseau Moebius" de la Cité de la BD à Angoulême
Le "Vaisseau Moebius" de la Cité de la BD à Angoulême © Radio France - Pierre MARSAT

Le festival international de la BD d'Angoulême n'aura pas lieu en juin prochain. Une première partie en ligne a déjà eu lieu en janvier dernier avec la remise des Fauves d'or. Les organisateurs avaient imaginé une deuxième partie pour accueillir le grand public. Elle devait se tenir en juin. Pour le directeur général Franck Bondoux, l'incertitude de la situation sanitaire ne permet pas de faire un festival qui contente tout le monde.

"C'est une décision qui est douloureuse, mais qui, en même temps, est rationnelle", explique le directeur général du FIBD, Franck Bondoux. Il n'imaginait pas avoir un contexte sanitaire aussi détérioré quand la décision de reporter en juin a été prise. Il n'a trouvé aucune manière rationnelle d'accueillir le public tout en gardant la renommée et la qualité du festival. "Il n'y a pas non plus de potentialité pour accueillir au niveau international les créateurs qu'on a habituellement, issus de l'Asie pour les mangas, les créateurs issus des Etats-Unis pour les comics", assure-t-il.

Un risque économique 

Il poursuit : "Le risque, c'était de se retrouver avec un événement à la fois pas viable sur un plan économique, sur un plan d'équilibre budgétaire, aussi bien pour l'organisation que pour les contributeurs, les professionnels. Et puis de se retrouver avec un événement dégradé qui aurait présenté un intérêt très relatif pour le public."

Finalement, le rendez-vous est donné en janvier 2022.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess