Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Culture – Loisirs

Patrimoine : la restauration du château de Gurgy est une affaire de famille

dimanche 21 février 2016 à 10:50 Par Vianney Smiarowski, France Bleu Bourgogne

Le château de Gurgy, près de Langres, retrouve ses lettres de noblesses. Depuis dix ans, ses propriétaires restaurent, en famille, cette bâtisse médiévale. Un trésor du patrimoine bourguignon qu’ils partagent au public avec passion.

Le château de Gurgy restauré
Le château de Gurgy restauré - ®Jean-Philippe Guerra

Gurgy-la-ville, France

"C’est une aventure gurgygantesque" aime dire avec malice Jean-Philippe Guerra, le propriétaire du château de Gurgy. Avec sa femme, il a découvert cette bâtisse médiévale il y a dix ans. Un trésor du patrimoine bourguignon oublié dans le petit village de Gurgy-la-ville, trente-cinq habitants, entre Chaumont et Langres.

Le château de Gurgy ou plutôt ce qu’il en restait, aurait pu disparaître à jamais. Quand le couple de propriétaire l’a acheté "il lui restait six mois avant de s’écrouler" explique Jean-Philippe Guerra. "C’était une ruine. Les murs étaient encore en place, la charpente aussi. La toiture était percée par endroits. La bâtisse y était et c’est ça d’ailleurs qui était plein de charme. Avant nous, les dernières restaurations avaient eu lieu en 1800. C’est cette authenticité qui nous a plu, c’est formidable" explique le propriétaire, artisan maçon et jeune retraité.

Jean-Philippe Guerra au micro France Bleu Bourgogne de Vianney Smiarowski

Amoureux du patrimoine et des vieilles pierres, le couple tombe sous le charme immédiatement. Situé en plein cœur du village "il est au milieu de la vie et c’est ça qui est important. Et puis il y a ces vieilles tours un peu trapues. On sent qu’elles ont vécues, elles craquellent un peu" dit Jean-Philippe.

Jean-Philippe Guerra au micro France Bleu Bourgogne de Vianney Smiarowski

Le château de Gurgy c’est un corps de bâtiment qui date d’au moins 1185 avec ses tours et ses deux ponts levis. Pour ne pas qu’il s’écroule "il a fallu œuvrer sur les toitures, sauver les charpentes. Il fallait les sangler pour ne pas qu’elles glissent, on en était là. On a du travailler dans l’urgence pendant deux ans. On écoutait les murs pour voir s’ils craquaient et on espérait qu’ils ne s’écroulent pas. Mais maintenant qu’on a bien œuvré avec toute la petite famille et les amis on peut l’habiter. Faire revivre ces murs c’est ça qui est formidable" dit Jean-Philippe.

"C'est un vrai plaisir de montrer et restaurer le patrimoine"

A l’intérieur, douze chambres ont été aménagées dans les combles. Le grand salon a également été restauré avec son plafond peint, ou encore une salle voutée… Pierre par pierre le château reprend vie. Et puis ce qu'aime Jean-Philippe en plus de la restauration c'est la création. "Là je suis en train de faire une petite scénette de théâtre pour justement faire revivre un peu tout ça » dit-il. « Le château est habitable mais d’une façon très simple. C’est médiéval" rajoute-t-il amusé.

Jean-Philippe Guerra au micro France Bleu Bourgogne de Vianney Smiarowski

Il ne compte pas les heures passées à restaurer le château, accompagné de toute la famille, les amis et la passion. Une passion qu’il aime transmettre aux visiteurs de passages ou à ses anciens apprentis. "C’est un vrai plaisir de leur montrer ce qu’est le patrimoine et comment avoir une approche de la restauration. Il faut toujours se dire avant de toucher à une pierre que cette pierre là a peut être vu passer le duc de Bourgogne sur son cheval" dit Jean-Philippe Guerra.

Jean-Philippe Guerra au micro France Bleu Bourgogne de Vianney Smiarowski

"On loue le château aux gens qui ont envie de nous aider"

Aujourd’hui, la restauration est telle qu’il est même possible de louer le château pour une nuit ou une fête de famille par exemple. Il est ouvert au public pendant l'été. Il est possible d'y dormir à partir de vingt euros par nuitée. Le but n’est pas commercial explique Audrey Leroy, la belle fille de Jean-Philippe, l’objectif est de sensibiliser le public à la restauration. La famille ne fait pas de bénéfice "tout est réinvesti dans la restauration du château. On le loue à des gens qui ont envie de nous aider à continuer la restauration et qui ont envie de découvrir le patrimoine et l’histoire du château" explique Audrey Leroy.

Audrey Leroy au micro France Bleu Bourgogne de Vianney Smiarowski

Le château de Gurgy est loin d'être terminé. Jean-Philippe Guerra s'amuse à dire qu'il reste "encore au moins 120 ans de travaux", de quoi occupé ses petits enfants pendant encore longtemps.