Culture – Loisirs

Pau : le carnaval Biarnes cherche encore des bénévoles

Par Axelle Labbé, France Bleu Béarn lundi 11 janvier 2016 à 18:57

L'affiche du carnaval Biarnes 2016.
L'affiche du carnaval Biarnes 2016. - ZKSphere

Le programme du carnaval Biarnès est fin prêt. Il reste un peu plus de trois semaines aux 400 bénévoles pour finaliser cette 30ème édition, qui se déroulera dans le centre-ville de Pau et au Hédas.

Cette année, le carnaval Biarnes sera plus court ; trois jours au lieu de dix les années précédentes. Il se déroulera du 4 au 7 février 2016. Il reste donc un peu plus de trois semaines aux 400 bénévoles pour finaliser cette 30ème édition. 

Les animations vont se concentrer sur le centre-ville et le Hédas. Sept plasticiens vont investir le quartier pour le déguiser. Vincenç Javaloyès, l'un des co-présidents du carnaval, espère bien faire participer tous les palois : "faire carnaval, ce n'est pas juste venir devant une vitrine. Sur la place de Verdun, avant le défilé du samedi, on aura des brigades déguisement minute".  Des bénévoles qui maquilleront gratuitement toute la famille, mais feront payer leurs œuvres si seuls les enfants participent. 

Vincenç Javaloyès, l'un des co-présidents du carnaval

La mairie voulait "dépoussiérer" ce carnaval, les organisateurs ont pris bonne note : les danses béarnaises vont être remixées version techno le vendredi et le samedi soir. Des musiciens brésiliens, franco-algérien et breton seront aussi de la partie pour le bal. 

Et pour que tout le programme tienne en trois jours, la Pantalonade, la remise des clés, le jugement et la crémation de Sent Pançard auront lieu dans la foulée, le samedi après-midi. 

Faire défiler 25 000 personnes

Ce carnaval raccourci coûte du coup moins cher : 160 000 euros, au lieu de plus de 200 000 l'année dernière. Ce qui permet à l'agglomération d'économiser au passage 30 000 euros. "Je n'ai jamais crû que le carnaval allait mourir, assure le maire de Pau, François Bayrou, mais j'ai toujours pensé que c'était trop long. On a fait des économies substantielles". 

François Bayrou, le maire de Pau

Petite nouveauté cette année : vous pourrez écrire tous vos soucis sur de petits papiers , ils seront brûlés sur le bûcher de Sent Pançard, devant la fontaine du Hedas. 

L'objectif en raccourcissant les festivités, c'est d'attirer d'ici trois ans 25 000 personnes dans les rues de Pau.