Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

PAU | Les forains ne sont pas à la fête

lundi 9 novembre 2015 à 18:52 Par Axelle Labbé, France Bleu Béarn

Vous n'avez pas pu les rater, depuis fin octobre les manèges se sont installés place de Verdun, à Pau pour la traditionnelle fête foraine de la Saint-Martin. Il y a du monde le week-end, mais la semaine est beaucoup trop calme selon les forains.

La fête foraine de Pau
La fête foraine de Pau © Radio France - Axelle Labbé

Des allées vides, la moitié des manèges fermés. Si vous allez vous promener un après-midi en semaine à la fête foraine de la Saint-Martin, place Verdun, vous risquez de vous sentir bien seul. Marie, qui aide sa fille de 4 ans à pêcher des canards en plastique, est étonnée : "quand j'étais petite, il y avait beaucoup de monde dès l'ouverture. Maintenant que j'ai une fille, je me rends aussi compte que c'est cher. 4 euros pour pêcher dix canards..."

REPORTAGE

Les forains font le même constat : il n'y a pas grand monde dans les allées en semaine, c'est mieux le week-end. "Les gens se promènent beaucoup" constate David Escos. Il tient un stand d'auto-tamponneuses. "Mais ils ne dépensent pas". 

Bruno Temprado, le patron de la sandwicherie, attend le chaland sur un banc devant son camion : "en semaine, c'est triste. On attend la sortie des scolaires mais ils sont pressés de rentrer faire les devoirs. On patiente en attendant que les clients arrivent". 

Bruno Temprado, le patron de la sandwicherie