Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Les salles de spectacles au Pays Basque : ce qui va changer bientôt

lundi 29 octobre 2018 à 5:11 Par Jacques Pons, France Bleu Pays Basque

Y'a t'il suffisamment de salles de spectacles au Pays Basque ? Sont-elles bien réparties sur le territoire ?

Raoul Petite au Pays Basque mais dans quelle salle ?
Raoul Petite au Pays Basque mais dans quelle salle ? © Maxppp - Flore Chapon

Pays Basque, France

Y'a t'il suffisamment de salles de spectacles au Pays Basque ? Oui et non ! Le Pays Basque est bien doté en salles mais leur localisation est déséquilibrée. L'essentiel des équipements se situe sur la côte dans la zone de Biarritz, Anglet et Bayonne. L’intérieur du Pays Basque est bien moins fourni mais possède un avantage, ses differents "jai alai" et/ou trinquets.

Déséquilibre géographique

Il faut ensuite distinguer une salle d'un simple espace. Les qualités acoustiques de la gare du midi, du casino municipal et l'Atabal de Biarritz sont indéniables. Même chose pour le théâtre de Bayonne et Quintaou à Anglet. En revanche, ça se dégrade en descendant vers le sud. Toutefois, d'ici deux ans, Saint Jean de Luz sera dotée d'un pôle culturel flambant neuf (derrière le commissariat). On y trouvera notamment une salle adaptée aux dernières normes pour des concerts de 500 personnes assises à 1000 personnes debout. 

Le projet de pôle culturel de Saint Jean de Luz.  - Aucun(e)
Le projet de pôle culturel de Saint Jean de Luz. -

Biarritz a la plus grosse (salle) 

Autre déséquilibre, fort, la jauge des salles ; leur capacité à accueillir du monde. Très nettement Biarritz est la mieux dotée de tout le Pays Basque avec la salle Iraty. Cependant, l'espace est plus destiné à des salons qu'à des concerts. Il peut accueillir jusqu'à 4 500 personnes. Deux fois plus que la salle Lauga de Bayonne (1 000 à 2 500 spectateurs). 

L'Atabal : un exemple à suivre

Depuis son lancement dans la zone de Biarritz la Négresse il y a 13 ans, l'Atabal a effectué un sacré chemin. Depuis la mi-2018, l'Atabal a obtenu le label SMAC (scène de musiques actuelles). 80 structures bénéficient de ce statut en France. Il implique des aides du ministère de la Culture et un rayonnement bien au-delà de Biarritz. L'Atabal n'est pas qu'une salle de concert avec 17 000 spectateurs en 2017, déjà 22 000 en octobre !

Répetition en studio à l'Atabal avec le chanteur David Cayrol et ses élèves - Radio France
Répetition en studio à l'Atabal avec le chanteur David Cayrol et ses élèves © Radio France - Jacques Pons

"C'est un outil culturel du territoire" — la présidente de l'Atabal, Sylvie Claracq

Atabal est aussi un studio d'enregistrement, une école de musique pour les groupes (300 élèves cette année) en lien avec la maison d'arrêt de Bayonne, Tardets, Mauléon, la Sauvegarde de l'Enfance, 5 maisons d'enfance à caractère social. L'Atabal travaille conjointement avec plusieurs associations liées à la musique, le Magnéto à Bayonne, Lanetik Egina d'Hendaye, Moï Moï à Saint de Luz ainsi que dans le sud des Landes et au Pays Basque espagnol.

Un Zenith au Pays Basque ? Non, il y a suffisamment de lieux — François Maton, directeur de l'Atabal

François Maton, directeur de l'Atabal

A Bayonne, le "Barrock" évolue

Bayonne est très bien équipée en salles publiques ET privées. Exemple de lieu privé : le Barrock sur le site de Glain. Jusqu'à présent il y avait la discothèque Aréna et le Barrock, un bar-concert d'une capacité de 120 personnes. A partir du mois de décembre, il y aura toujours au même endroit le Barrock et juste à coté le Barrock-club. 

Une grosse affiche tous les trimestres — Didier Saint-Laurent, patron du Barrock

Ce nouveau lieu pourra accueillir des concerts de 550 personnes. La salle (avec une partie V.I.P) peut se diviser en deux. Le principal intérêt est sa scène modulable de 45 mètres carrés capable de recevoir jusqu'à 14 musiciens.  Le Barrock-club pourra s'offrir des affiches nationales, régionales et locales. Le propriétaire des lieux, Didier Saint-Laurent, et le programmateur du Barrock-club, Gaetan Lemoine, tablent sur un gros événement par trimestre.

Gaétan Lemoine, programmateur du "Barrock-club"

Le propriétaire du Barrock et du Barrock-club Didier Saint-Laurent et son programmateur Gaétan Lemoine - Radio France
Le propriétaire du Barrock et du Barrock-club Didier Saint-Laurent et son programmateur Gaétan Lemoine © Radio France - Jacques Pons

15 ans de nuits bayonnaises, ça fait un sacré bail ! — Didier Saint-Laurent, patron du Barrock-club

Didier Saint-Laurent est un fin connaisseur des nuits bayonnaises. 15 ans qu'il officie, d'abord avec "la Pompe", puis "l'Aréna" et désormais le Barrock. Un lieu qui évolue.

Didier Saint-Laurent, patron du Barrock-club

Importants changements à venir 

Le 15 décembre prochain, la communauté d’agglomération Pays Basque se dotera de la compétence équipements culturels. Est ce que cela va changer la donne ? Pas forcement, dans la mesure ou 90% des salles sont d'origine communale. La communauté d'agglo a t'elle intérêt à intervenir dans ce secteur ?

On a la nette impression que la communauté va jouer "petit" en laissant les communes gérer leurs salles. Il n'y a pas, semble t'il, de volonté communautaire d'intervenir dans ces "chasses gardées". 

En revanche, l'Agglo compte s'occuper de quelques salles comme le complexe Saint Louis de Saint Palais (300 personnes), l’auditorium Henri Grenet (260 places) à la cité des arts de Bayonne et la salle Hari Xuri de Louhossoa (350 places). Un  travail de répertoriage est en cours afin de dresser un état des lieux de l'ensemble du Pays Basque. Un schéma de développement est en préparation afin de préciser les zones en manque d'équipement et assurer la complémentarité des différentes structures.

Le point de vue de Yves Ugalde, adjoint au maire de Bayonne en charge de la culture :

Yves Ugalde, adjoint au maire de Bayonne en charge de la culture

A Bayonne, la Scène Nationale du Sud-Aquitain change de statut

Autre changement : le 1er janvier 2019, à Bayonne, la Scène nationale du Sud-Aquitain devient EPCC (Etablissement public de coopération culturelle). Le budget de la Scène Nationale sera plus sécurisé. Déjà gestionnaire du théâtre municipal Bayonne et de la salle Apollo de Boucau, elle confortera son assise sur le territoire. Aujourd'hui en France, on compte 90 de ces EPCC dont le palais des papes d'Avignon ou le centre Pompidou de Metz.

Les salles de Bayonne

Magneto (180 personnes), théâtre municipal (580), Maison des associations Glain (salle Arnaud Saez) (600 à 800 personnes), salle Lauga (1000 à 2500 pers.), Albizia (160 assises), MVC Polo Beyris (250), After eight (49 pers.) et le Barrock-club (550 personnes).

Les salles de Biarritz

L'Atabal : 700 places, la Gare du Midi : 1400 places, le Théâtre du Casino Municipal : 728 places, le Colisée : 180 places et la Halle d’Iraty : jusqu’à 4500 spectateurs, la Luna negra (100 pers.).

Les salles d'Anglet

Le Théâtre Quintaou compte 2 salles ( la plus grande de 784 à 462 places, la plus petite de 119 places assises à 350 debout), l'espace Océan, les Ecuries de Baroja (deux salles, salle Zingaro 60 assis et 100 à 130 debout + salle Babieca 80 places)

Les salles à Saint Jean de Luz

L'auditorium Ravel (250 places), salle des Recollets (Ciboure), le pôle culturel (en devenir 500 à 1000 personnes) et le Jaï Alaï très occasionnel (1000 personnes)

Les salles à Hendaye

Le cinéma "Variétés" (200 personnes), Mendi Zolan (160) et la salle des congrès de Sokoburu (300 personnes)