Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Périgueux : le festival MIMOS couronné de succès pour sa 34ème édition

dimanche 31 juillet 2016 à 12:49 Par Morgane Schertzinger, France Bleu Périgord

Affluence record cette semaine pour la 34ème édition du festival international du mime et du geste MIMOS, en Dordogne. Les organisateurs sont soulagés, ils enregistrent 7 500 entrées payantes dans les salles, et près de 70 000 personnes dans les rues de Périgueux.

Des comédiens ont présenté un spectacle devant des prisonniers à la maison d'arrêt.
Des comédiens ont présenté un spectacle devant des prisonniers à la maison d'arrêt. © Radio France - Benjamin Fontaine - France Bleu Périgord

Périgueux, France

Il y avait beaucoup de monde cette dernière semaine du mois de juillet dans les rues de Périgueux. Le public a répondu présent cette année, peut-être même encore plus que les précédentes, pour applaudir les artistes de rue. "Je pense que c'est parce que les spectacles que nous avons proposés à MIMOS sont de bonne qualité", justifie le maire de Périgueux, Antoine Audi.

7 500 entrées payantes

Les organisateurs ont comptabilisé pas moins de 7 500 entrées payantes pendant ces six jours de festival, "un chiffre record depuis 34 ans", pour Chantal Achilli, la directrice du théâtre L'Odyssée et du festival MIMOS. Un chiffre légèrement en hausse par rapport à l'année dernière, où 7 200 entrées avaient été enregistrées. "C'est une semaine très positive et intense avec un public présent, engagé et attentif", sourit-t-elle.

Le public a également répondu présent dans les rues de Périgueux pour profiter des spectacles autour des arts du mime et du geste. Ils étaient entre 70 000 et 80 000 à déambuler dans la ville au fil des après-midi et des soirées de représentation. "On constate le même engouement que les années précédentes", raconte Chantal Achilli. "Le public a vraiment aimé plusieurs spectacles et surtout a apprécié l'aménagement du off que nous avons mis en place. Il était plus confortable."

Le spectacle qui a attiré le plus de monde est sûrement, lundi soir sur les quais de l'Isle, le spectacle d'ouverture, intitulé Ilotopie. Près de 10 000 personnes ont fait le déplacement, voyant plus ou moins bien ce qui se tramait sur l'eau. "C'est lié au succès", explique Antoine Audi. "On avait prévenu les gens de venir bien à l'avance pour avoir une place."

Une 35ème édition en 2017

Cette 34ème édition conforte pour le maire "l'attractivité culturelle de Périgueux." Il faut dire que ce festival de renommée internationale attire les artistes et surtout les programmateurs du monde entier, de Corée du Sud, de Londres, de Singapour ou encore de Porto Rico. "Ils viennent ici faire leur marché pour repérer des artistes et les programmer sur leurs propres festivals", précise Chantal Achilli.

La directrice de MIMOS et son équipe iront à leur tour cette année repérer des artistes ailleurs dans le monde pour préparer la prochaine édition, la 35ème du nom en Dordogne. "Nous sommes en perpétuelle veille et recherche pour préparer la prochaine édition", explique Chantal Achilli, à la tête du festival depuis 18 ans.