Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Périgueux : sécurité renforcée pour le festival des arts du mime MIMOS

lundi 25 juillet 2016 à 6:00 Par Morgane Schertzinger, France Bleu Périgord

La 34ème édition du festival des arts du mime et du geste de Périgueux, MIMOS, démarre ce lundi 25 juillet avec un impressionnant spectacle d'ouverture le long des quais de l'Isle. Dix jours après l'attentat de Nice, la ville et la préfecture ont décidé de renforcer la sécurité.

Des artistes se produisent partout dans la ville de Périgueux, comme ici en 2015
Des artistes se produisent partout dans la ville de Périgueux, comme ici en 2015 © Radio France - Jeanne-Marie Marco - France Bleu Périgord

Périgueux, France

"Quand vous mettez entre 5 et 12 000 personnes sur les quais de Périgueux pour un événement, vous devez prendre des mesures en responsabilité", reconnaît Antoine Audi, le maire de Périgueux. D'un commun accord avec la Préfecture de Dordogne, la mairie a donc décidé de renforcer la sécurité lors du festival MIMOS, dont la 34ème édition débute ce lundi 25 juillet.

La compagnie Ilotopie proposera un spectacle aquatique et pyrotechnique sur les quais de l'Isle dès 22 heures pour l'ouverture du festival. "La sécurité sera renforcée sur les six jours mais traditionnellement c'est vrai que le spectacle inaugural rassemble le plus grand public et c'est un milieu ouvert", explique le maire.

 Des plots et des blocs de béton

Pour admirer le spectacle, le public sera placé le long des quais, sur le boulevard Georges-Saumande. Pour assurer la sécurité au plus près de ces festivaliers, des blocs de béton seront placés en quinconce, ainsi que des plots sur le trottoir. Des camions seront installés de façon à empêcher de laisser passer des véhicules. La circulation sur cette voie sera d'ailleurs interdite à partir de 18 heures ce lundi, comme sur le pont des Barris.

Mais avant d'accéder au boulevard, les piétons seront contrôlés sur l'un des quatre points de filtrage mis en place aux endroits suivants :

  • au pont des Barris
  • rue de l'ancienne Préfecture
  • rue Nouvelle-des-Quais
  • rue Mauvard

Pour permettre aux artistes et aux techniciens d'installer leur matériel, l'accès à la voie verte sera fermé au public. Retrouvez le plan de circulation sur le site du festival.

Un renfort de policiers

"La situation est sous contrôle, on met le plus de moyens possibles, en fonction des moyens disponibles que ce soit pour l'Etat ou pour la ville", rapporte Antoine Audi. "Le but étant vraiment de concilier l'impératif de la fête et celui de la sécurité."

Durant les six jours du festival MIMOS, beaucoup de spectacles auront lieu en milieu fermé ; "la fouille des sacs sera facilitée", précise le maire. Mais en ce qui concerne les spectacles en plein air de fermeture et d'ouverture de la manifestation, la ville et la préfecture ont prévu un renforcement des forces de police. La police nationale viendra ainsi épauler la police municipale, qui sera "très visible et présente", assure Antoine Audi.