Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Les forces de police déployées dans les rues de Strasbourg, le 11 décembre 2018

DIRECT - Fusillade à Strasbourg : au moins deux morts, le tireur en fuite identifié

Culture – Loisirs

Petite-Rosselle : le musée de la mine fait peau neuve

jeudi 2 août 2018 à 18:54 Par Arthur Blanc, France Bleu Lorraine Nord

Le musée de la mine de Petite-Rosselle est en train de changer de visage. Depuis mars, les engins s'activent sur place pour transformer le site qui affiche 60 000 visiteurs chaque année. L'objectif est simple : plus d'attractivité pour maintenir une affluence en hausse.

Le maître d'oeuvre Marc-Antoine Sour travaille sur le site depuis mars dernier.
Le maître d'oeuvre Marc-Antoine Sour travaille sur le site depuis mars dernier. © Radio France - Arthur Blanc

Petite-Rosselle, France

Un chantier de grande ampleur pour donner une seconde vie aux mines de Petite-Rosselle, inactives depuis 2004. Une dizaine d'ouvriers et plusieurs machines sont en train de transformer le paysage depuis le début de l'année. Ils font changer le musée d'époque, notamment en transformant les rails qui servaient autrefois aux mineurs en un immense enrobé de 13 000 mètres carrés. Ce dernier sera recouvert d'une couche rouge afin de coller aux couleurs des bâtiments autour.

L'enrobé de 13 000 mètres carrés ne va pas garder cette couleur bien longtemps. - Radio France
L'enrobé de 13 000 mètres carrés ne va pas garder cette couleur bien longtemps. © Radio France - Arthur Blanc

Ces travaux sont la première partie d'un plan de plus grande durée qui va s'étendre sur 6 à 8 ans. Il y aura trois phases au chantier qui va redonner un coup de jeune à l'ensemble du site. Le tout pour un coût total de 8,5 millions d'euros.

Conserver la bonne dynamique

Si le musée de Petite-Rosselle s'est lancé dans une telle aventure, c'est pour attirer plus de touristes. "Ces travaux sont devenus nécessaires pour rendre le site plus attractif. Le touriste veut déambuler dans des espaces plus agréables", explique Gérard Bruck, le président du syndicat mixte du lieu. Actuellement, 60 000 visiteurs viennent tous les ans revivre l'histoire des mineurs de Petite-Rosselle. Le but, avec ces travaux est de conserver une affluence en hausse. Depuis plusieurs années, le musée affiche 2 à 3% de visiteurs supplémentaires à chaque saison.